Des supporters du PSG attaquent des fans de l’OM — Concert de Jul

15 Novembre, 2019, 17:13 | Auteur: Sue Barrett
  • Jul Plus

Des personnes ont commencé à paniquer.

Peut-être un peu trop car plusieurs fois au cours de la soirée, des fumigènes ont été allumés donnant au concert des allures de match de football, les mouvements de foule ont été nombreux et au moment de la sortie, certains esprits se sont échauffés, notamment une bagarre a éclaté dans la fosse. Ces derniers ont forcé l'entrée jusqu'à la fosse, comme l'ont expliqué nos confrères du Parisien.

Contactée par LCI, la direction de l'AccorHotels Arena a confirmé que la soirée avait été mouvementée, en raison d'une "conjonction de facteurs compliqués". "Les équipes ont vite repris le contrôle et rattrapé les fauteurs de trouble pour les expulser", peut-on constater sur une vidéo. Le deuxième évènement concerne donc les autres perturbateurs à l'intérieur de la salle: "Entrés avec des billets valides, et qui s'en sont pris de manière honteuse aux spectateurs".

"Vers 21h10, j'ai aperçu la banderole "Not Marseille Welcome".

Des témoignages de fans affluent en effet dans ce sens sur les réseaux sociaux.

"Il y avait des jeunes de plusieurs groupes du virage Auteuil, reconnait-il". "J'ai vu un mouvement de foule, ajoute Cécilia". Les mecs se sont cagoulés, c'était prémédité. D'autant plus que cela se produisait donc le même jour que le triste soir du 13 novembre 2015. Aucune interpellation " n'a été réalisée par les policiers.

Quelques supporters du Paris-SG, des ultras qui appartiendraient à la K-Soce Team, seraient à l'origine de certains problèmes.

Une information réfutée dans un premier temps par le collectif, à travers un communiqué: "Suite à l'apparition d'accusations et de raccourcis douteux sur les réseaux sociaux, nous tenons à démentir toute implication du CUP dans les événements survenus à Bercy [.] Nous n'accepterons pas d'être portés responsables de rixes provoqués dans un concert sur le simple fait que leurs auteurs étaient vêtus d'un maillot du PSG ", s'est expimé le collectif. "Nous condamons fermement ces agissements et nous en désolidarisons sans la moindre ambiguïté".

Recommande: