Commémorations des attentats du 13-Novembre

15 Novembre, 2019, 17:49 | Auteur: Sue Barrett
  • Les commémorations auront lieu devant chacun des endroits touchés par les attaques qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés

Les joueurs et l'encadrement de l'équipe de France de football ont respecté une minute de silence mercredi sur la pelouse du Stade de France, en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, a constaté l'AFP. "Souvenons-nous de la promesse que nous nous étions faite: rester unis pour ne jamais laisser gagner ceux qui avaient fait cela". "Il faut être toujours aussi vigilant ", a ajouté le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, évoquant, notamment, " la dissémination partout dans le monde des jihadistes " qui ont perdu leur emprise territoriale en Syrie et en Irak. "Aujourd'hui, souvenons-nous du 13 novembre et de ses victimes". Ce risque, "réévalué" depuis la chute en mars de Baghouz, dernier bastion djihadiste dans l'extrême Est de la Syrie, demeure, a fortiori après l'offensive militaire turque dans le nord de la Syrie sous contrôle kurde, en octobre.

Les commémorations vont se dérouler durant la matinée, tout d'abord au Stade de France, à 9h00. Cette avancée intervient à la veille des commémorations du 4e anniversaire des attaques.

Pour Maryline Drouot, quatre ans après, ces cérémonies conservent toute leur importance, car "ce sont des leçons d'humanité".

Les attentats qui ont fait plus de 130 morts et 350 blessés ont eu lieu simultanément à Paris et à l'extérieur du Stade de France, en pleine rencontre entre la France et l'Allemagne. Un jardin du souvenir doit être créé en hommage aux 131 victimes des attentats.

"Sur proposition de la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, l'ensemble des groupes élus au Conseil ont voté à l'unanimité en faveur de ce " projet mémoriel ". Parmi elles, Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des trois commandos jihadistes actifs le soir du 13 novembre, est muré dans le silence depuis son arrestation.

Recommande: