Raymond Poulidor est mort — Cyclisme

14 Novembre, 2019, 00:52 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Raymond Poulidor et Gisèle Bardet à la veille de leur mariage en avril 1961 à Saint-Léonard-de-Noblat en Haute-Vienne

C'était une immense figure populaire, une légende du cyclisme, connu... pour n'avoir jamais gagné le Tour de France, mais pour avoir eu une carrière impressionnante de 18 ans dans le cyclisme professionnel. "Voyez, c'est Monsieur Raymond Poulidor, certainement un des plus grands cyclistes français", présentait Bernard, venu tout exprès, à ses petits-enfants Julien et Mathieu. Trente-deux ans après son éternel rival, "Poupou " s'en est bien allé et va pouvoir revivre avec Anquetil leurs incroyables combats.

Encore présent dans la caravane du Tour de France l'été dernier, Raymond Poulidor a jusqu'au dernier moment fait preuve d'un regard "très pointu" sur le cyclisme, selon Thomas Voeckler, même si "le cyclisme d'aujourd'hui n'est pas le même qu'il y a 40-50 ans". Cette étiquette de "looser " l'a desservi mais lui a également permis de s'offrir un capital sympathie auprès du public français. Poupou " était tout sauf un perdant perpétuel. "Ce maillot jaune, clamait-il, si je l'avais porté, je ne serais pas Poulidor". Cela ne m'empêchait pas d'avoir de l'admiration pour Raymond Poulidor. Le cylcliste originaire de Brioude en Haute-Loire, Romain Bardet, a rendu hommage à Raymond Poulidor sur Twitter en évoquant le duel au sommet du puy de Dôme: " Une image, deux champions, dont la mémoire transcende les générations. Alors que le Tour de France 1964 s'achevait sur le cinquième triomphe de " Maître Jacques ", le journal L'Equipe saluait " Anquetil le vainqueur, et Poulidor le héros ".

Recommande: