Les incendies ont fait au moins quatre morts — Australie

14 Novembre, 2019, 04:07 | Auteur: Lynn Cook
  • Des dizaines de feux de brousse font rage dans l'est de l'Australie le 8 novembre 2019

"Les braises qui flottaient dans l'air ont déclenché des feux devant les maisons", a expliqué à l'AFP, Nigel Lush, un habitant. Plusieurs feux de brousse font encore rage, ce samedi. Les premiers se sont déclarés en septembre, du nord de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud jusqu'aux zones tropicales du Queensland.

Des radios locales ont même interrompu leurs programmes afin d'expliquer comment survivre à un incendie dans le cas où des personnes se retrouveraient bloquées dans leur maison ou dans leur véhicule. En ce début de week-end, les pompiers ont lutté contre une centaine d'incendies. Les vents en rafale atteignent entre 50 et 60 km/h, attisant davantage les flammes et aggravant une situation qualifiée de catastrophique.

Les dizaines de feux non maîtrisés dans le nord de cet Etat ont, depuis vendredi, fait trois morts, détruit plus de 150 habitations et contraint des milliers d'habitants à fuir.

"Beaucoup de gens ont tenu compte des avertissements et sont partis tôt", a déclaré Shane Fitzsimmons, responsable des pompiers de Nouvelle-Galles du Sud, mais "manifestement, d'autres ont choisi de ne pas le faire".

Selon des experts, la combinaison de ces éléments, très favorables aux feux de brousse, est la pire jamais enregistrée. "Un excès d'optimisme tue", a-t-il averti.

A titre préventif, environ 600 écoles ont été fermées, ainsi que de nombreux parcs nationaux et, par endroits, les habitants ont été invités à envisager de quitter leurs domiciles.

Les différents incendies s'étendent sur une bande d'environ un millier de kilomètres le long du littoral pacifique et les pompiers sont à la peine, en dépit de l'appui aérien de 70 appareils.

Par ailleurs, le rallye d'Australie, dernière manche du championnat du monde des rallyes de la FIA, qui devait débuter jeudi en Nouvelle-Galles du Sud, a été annulé mardi par les organisateurs.

Plus au nord, le long de la côte, c'est une surface de 35 000 hectares qui a brûlé dans la ville de Hillville. Caroline Watson, 59 ans, est arrivée lundi soir avec son époux et leur chien.

"Les feux sont absolument partout", a-t-elle dit à l'AFP. "Ils ne nous ont pas demandé de partir, mais on s'est dit que ça viendrait".

Mardi, les zones les plus touchées devraient être les Blue Mountains à l'ouest de Sydney, la vallée viticole Hunter, au nord, ainsi que la région d'Illawarra au sud de la ville.

La ville porte encore les stigmates de l'incendie de 2013, qui avait détruit 200 habitations.

"S'il y a un incendie, ce sera catastrophique", estime M. Gardiner.

De tels incendies se produisent chaque année sur l'immense île-continent pendant le printemps et l'été en Australie.

Plus d'un million d'hectares de terrain sont en outre partis en fumée, ce qui représente plus de trois fois la superficie brûlée lors des trois dernières saisons de feux combinées, selon les pompiers.

Recommande: