Suivez en direct les commémorations du 11 novembre

11 Novembre, 2019, 20:25 | Auteur: Lynn Cook
  • Après les cérémonies à l'Arc de Triomphe Emmanuel Macron va inaugurer un monuments aux morts en Opex. AFP

"On a attendu longtemps mais ça y est, la reconnaissance est enfin là", a réagi auprès de l'AFP le général André Soubirou, ancien commandant du détachement française de la Forpronu à Sarajevo au milieu des années 1990 et président de l'association nationale des participants aux opérations extérieures (Anopex).

Un monument pour ne pas oublier ceux qui sont tombés pour la France depuis 1963: lundi, Emmanuel Macron a inauguré ce lieu situé à l'intérieur du parc André-Citroën, dans le XV arrondissement de Paris.

Le monument inauguré lundi est un hommage aux représentants de "la quatrième génération du feu", comme l'appelle l'armée. depuis 1963, 549 militaires sont morts sur 17 théâtres d'opération, dont 141 au Liban, 129 au Tchad, 85 en Afghanistan et 78 en ex-Yougoslavie. Etaient également présents des élèves du lycée Barral de Castres, ville de naissance du brigadier-chef Ronan Pointeau, tué au Mali début novembre. Le visage grave, ils portent un cercueil invisible en guise de symbole.

Non loin figurent sur un mur les noms de 549 militaires tués par l'ennemi ou morts des suites de blessures de guerre, de maladie ou d'accident.

"Le monument a trois objectifs". Elle n'oublie aucun de ses enfants.

"Je sais les conséquences opérationnelles, humaines, familiales, des décisions d'intervention et des ordres d'engagement que je suis amené à prendre pour le bien de la Nation", a déclaré Emmanuel Macron en présence notamment des proches de plusieurs soldats morts au combat.

Il avait ce jour-là relancé le projet qui avait pris du retard, provoquant le dépit des familles et de militaires. Le ministère des Armées a financé le coût de sa construction à hauteur de 1,2 million d'euros.

Dans la soirée, Emmanuel Macron accueillera à l'Elysée les chefs d'Etat et de gouvernement ainsi que les dirigeants d'organisations internationales participant au deuxième Forum de Paris sur la Paix.

Emmanuel Macron sera très attendu au Forum de la Paix mardi et mercredi après ses propos controversés sur l'Otan en état de "mort cérébrale" en raison du manque de coordination entre les Etats-Unis et l'Europe et du comportement unilatéral de la Turquie, membre de l'Alliance atlantique, en Syrie.

Recommande: