Le milliardaire américain Bloomberg rejoint la course à la présidence — New York

11 Novembre, 2019, 12:23 | Auteur: Lynn Cook
  • Présidentielle 2020 Michael Bloomberg envisage de se lancer dans la course

L'ancien maire de New York, Michael Bloomberg, a officiellement annoncé sa candidature à la primaire démocrate dans l'Alabama. "Il pense que Biden est faible et que Sanders et Warren ne peuvent pas gagner", a indiqué une source proche de M. Bloomberg, citée par le New York Post.

Elle est suivie dans les sondages par le sénateur indépendant Bernie Sanders puis, en quatrième place, par le centriste Pete Buttigieg qui pourrait aussi voir ses chances perturbées par une entrée en lice de M. Bloomberg. Ces deux-là aiment dénoncer le système "corrompu" par les financiers de Wall Street et les grandes entreprises. Il se montre sceptique face aux favoris démocrates, Joe Biden, Bernie Sanders et Elizabeth Warren.

Michael Bloomberg est classé 9 homme le plus riche du monde par le magazine "Forbes" avec une fortune évaluée à 55,5 milliards de dollars.

Lui aussi milliardaire et septuagénaire, Donald Trump a réagi avec dédain à une possible candidature de Michael Bloomberg.

Mieux vaut toutefois redoubler de prudence: Michael Bloomberg reste connu pour tergiverser sur ce genre de décisions. Il n'a d'ailleurs pas officiellement confirmé les informations concernant son enregistrement dans l'Alabama.

"Mike prendra une décision rapidement", a déclaré une autre source proche du magnat des médias.

"Il faut achever le travail et nous assurer que Trump sera battu, mais Mike craint de plus en plus que le groupe actuel de candidats ne soit pas en bonne position pour y arriver", a simplement indiqué Howard Wolfson, conseiller de Michael Bloomberg, dans un communiqué.

Jurant n'avoir "aucun problème" avec l'éventuelle entrée en piste de Michael Bloomberg, Joe Biden continue de se présenter en meilleur rempart pour empêcher Donald Trump de décrocher un second mandat dans un an.

Si elle était confirmée, la candidature de l'ex-maire de New York serait pourtant périlleuse pour Joe Biden, toujours favori de la primaire démocrate mais en perte de vitesse à trois mois du premier scrutin.

C'est justement parce qu'il est inquiet de voir que la course à l'investiture démocrate pourrait mettre le cap trop à gauche avec Warren et Sanders que Bloomberg (ré) envisagerait de se présenter.

Très actif dans la lutte contre le changement climatique, il a dépensé des millions pour soutenir des candidats démocrates lors d'élections locales.

Si le milliardaire de 77 ans n'a pas encore annoncé publiquement qu'il se lançait dans la course, il a fait savoir qu'il y réfléchissait, et ce dépôt de candidature lui permet de garder toutes les options ouvertes en vue de l'élection de novembre 2020.

Recommande: