Un avant-bras retrouvé dans le ventre d’un requin à La Réunion

09 Novembre, 2019, 12:51 | Auteur: Lynn Cook
  • Un avant-bras retrouvé dans le ventre d’un requin à La Réunion

Ces restes humains ont été retrouvés par des scientifiques du Centre de sécurité requin (CSR) qui procédaient à l'autopsie de plusieurs squales de plus de 3 mètres, dans le cadre d'une opération visant à réduire les risques liés aux requins sur les côtes de l'île. Révélée par clicanoo.re, l'information a ensuite été confirmée par le parquet.

Il aurait passé une semaine avec sa femme à Saint-Gilles et sa dépouille a été identifiée par son alliance, selon une chaîne de télévision locale.

Tandis qu'ils autopsiaient des requins-tigres pêchés au large de Saint-Paul lors d'une pêche préventive, ils ont découvert l'avant-bras d'un homme dans le ventre de l'un d'eux.

Une enquête a été ouverte et des prélèvements ADN ont été effectués sur le membre humain par les spécialistes de la Police technique et scientifique (PTS). Il s'agirait d'un Écossais de 44 ans, disparu depuis le début de la semaine dans le lagon de l'Hermitage, où l'eau y est peu profonde. Ne le voyant pas revenir, son épouse avait alerté les secours. Les recherches étaient toujours en cours ce mardi 5 novembre lorsque les restes humains ont été découverts dans l'estomac du squale pêché au large de Boucan Canot à 7 km du lieu de la disparition du touriste.

À ce stade, il n'a pas été déterminé si le quadragénaire s'est noyé et a ensuite été ingéré par le requin tigre ou s'il a été attaqué par l'animal.

Bien qu'un arrêté préfectoral datant de 2013 interdise la baignade et les activités nautiques hors lagons et hors zones protégées, l'île de La Réunion connaît une recrudescence des attaques de requins depuis 2011. Dans plus de la moitié des cas, les victimes sont des surfeurs.

Recommande: