Séisme meurtrier dans le nord-ouest de l'Iran

09 Novembre, 2019, 20:11 | Auteur: Lynn Cook
  • Un séisme fait 5 morts et 120 blessés dans le Nord Ouest de l'Iran

La Terre a tremblé en Iran. Cinq personnes ont été tuées et 120 blessées, par un séisme ayant frappé le nord-ouest de l'Iran dans la nuit de jeudi 7 à vendredi 8 novembre. Localisé dans la province de l'Azebaidjan-Oriental, le séisme a détruit plusieurs maisons comme en témoignent les images diffusées par la télévision d'Etat.

Selon un bilan du Service national d'urgence présenté comme définitif, cinq personnes ont été tuées et il ne restait plus en début d'après-midi dans les hôpitaux de la région que 17 blessés sur les près de 340 admis à la suite du tremblement de terre.

Des opérations de secours sont en cours dans 41 villages, mais les dégâts matériels, qui apparaissent limités, se concentrent essentiellement dans deux localités.Vers 05h30 (02h00 GMT), l'agence iranienne Fars a rapporté que les gens commençaient à rentrer chez eux et que la situation semblait revenir à la normale après la panique initiale.

Selon le centre sismologique de l'Institut de géophysique de l'Université de Téhéran et l'USGS (U.S. Geological Survey), l'épicentre du tremblement de Terre se trouvait à huit kilomètres de profondeur.

Quarante maisons "ont été détruites à 100%", et 205 têtes de bétail ont été tuées dans l'effondrement d'étables ou de bergeries.

Elle a été suivie par cinq répliques de magnitudes comprises entre 4,0 et 4,8 entre 22h50 et 01h40 GMT (01h20 et 05h10 heure locale) dans la même région de Turkmantchaï, selon les données de ce même institut. L'épicentre de ces répliques était encore plus profond, entre 10 et 18 km de profondeur.

Ce n'est pas le premier séisme qui frappe l'Iran.

Situé aux confins de plusieurs plaques tectoniques et traversé par plusieurs failles, l'Iran est une zone de forte activité sismique. Au moins 31 000 personnes avaient perdu la vie ce jour-là.

Le séisme le plus meurtrier de ces 30 dernières années, d'une magnitude 7,4, avait tué 40'000 personnes et laissé un demi-million de sans-abri dans le Nord de l'Iran en 1990.

Recommande: