Mercure passera devant le Soleil le lundi 11 novembre : un phénomène rare

09 Novembre, 2019, 21:26 | Auteur: Lynn Cook
  • Le 11 novembre, Mercure se glissera entre la Terre et le Soleil, un phénomène qui ne se reproduira pas avant 2032

En s'intercalant de la sorte entre notre étoile et la Terre, l'astre sera ainsi visible, sous la forme d'une petite bille noire, traversant le disque lumineux de la gauche vers la droite.

Le passage de Mercure devant le Soleil.

Mercure est une planète trop petite et éloignée pour être vue dans les lunettes d'éclipse.

En direct de la Coupole et dans les jardins du parc d'attraction dédié à l'espace, on pourra donc observer le phénomène, à travers un télescope.

Reste à espérer que, lundi, la météo sera favorable, car le phénomène ne se produit que 13/14 fois par siècle et le prochaine passage sera qu'en 2032.

Un phénomène à ne pas rater, le prochain transit de Mercure devant le soleil aura en effet lieu en ... Dans certains départements et territoires d'outre-mer, comme en Guadeloupe, Guyane ou Saint-Pierre-et-Miquelon, les habitants pourront, quant à eux, admirer le spectacle dans son intégralité.

Si la curiosité vous démange et que vous résidez en Île-de-France, sachez que l'Observatoire de Paris ouvrira ses portes pour l'occasion, mettant à disposition des télescopes mobiles munis de filtres spéciaux. Assurez-vous toujours que l'instrument optique (caméra, appareil photo, jumelles, lunette, télescope) dans lequel vous vous apprêtez à observer le Soleil est équipé d'un filtre homologué! "Si cela ne semble pas spectaculaire au premier abord, " cela permet de se rendre compte du rapport d'échelle impressionnant entre les deux astres ", souligne l'Observatoire de Paris".

Attention: Il est extrêmement dangereux, même une fraction de seconde, de regarder le soleil directement à l'œil nu sans protection agrée.

L'observatoire de Paris en propose à Meudon et Guillestre (Hautes-Alpes) ainsi qu'une retransmission sur son site, si les conditions météorologiques le permettent. Pour en savoir plus, contactez le club d'astronomie de votre département ou rendez-vous sur le site de l'Association française d'astronomie (AFA).

Ceux qui souhaitent en profiter, au calme depuis leur canapé, pourront également le faire via une simple connexion Internet.

Recommande: