Hong Kong: nouvelle journée émaillée d'incidents, six blessés dans une violente bagarre

08 Novembre, 2019, 11:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Hong Kong : Une attaque au couteau en pleine manifestation fait cinq blessés

Une attaque au couteau a ainsi fait cinq blessés, dont un activiste pro-démocratie qui a eu l'oreille coupée, à l'issue d'une nouvelle journée d'incidents entre manifestants et forces de l'ordre.

Le président chinois Xi Jinping a fait part de son " haut degré de confiance " envers l'impopulaire dirigeante de Hong Kong, Carrie Lam, qu'il a rencontrée à Shanghai alors que les violences se poursuivent dans l'ex-colonie britannique.

Toutefois, dans la soirée de dimanche, une sanglante attaque au couteau a eu lieu devant un complexe commercial à Tai Koo Shing, un quartier de la classe moyenne, où des protestataires s'étaient rassemblés une partie de la journée.

Selon des témoins cités par la presse locale, son auteur était un homme parlant mandarin (la principale langue de la Chine continentale) et proférait des slogans en faveur du régime chinois.

Des images télévisées ont montré Andrew Chiu, une figure locale de la contestation pro-démocratie, avec une oreille presqu'entièrement sectionnée. Un deuxième homme gisait inconscient dans une mare de sang, tandis que des passants tentaient de soigner ses blessures.

Hong Kong est entré en récession au troisième trimestre, pour la première fois depuis la crise financière de 2008.

De sources hospitalière et policière, cinq personnes au total, quatre hommes et une femme, ont été blessées, dont deux grièvement.

Plusieurs rassemblements non autorisés se sont tenus dimanche dans plusieurs endroits de Hong Kong, donnant lieu à de fréquents heurts avec les forces anti-émeutes.

Avec des tirs soutenus de gaz lacrymogène et un canon à eau, les policiers ont pris en chasse des groupes de protestataires qui ont bloqué des rues, construit des barricades et vandalisé des commerces, faisant notamment voler en éclats les vitres du bureau de l'agence de presse étatique chinoise Chine nouvelle.

Trois personnes ont par ailleurs été arrêtées, a indiqué la police à l'AFP, sans préciser si l'auteur de l'attaque en faisait partie.

Hong Kong, territoire semi-autonome, est secoué depuis cinq mois par des manifestations de militants pro-démocratie dénonçant l'ingérence de Pékin, et Taïwan est un territoire indépendant que la Chine considère comme une de ses provinces et qu'elle n'exclut pas de reprendre par la force. Selon le même média, M. Xi a noté que " mettre fin à la violence et au chaos et restaurer l'ordre restent la tâche la plus importante pour Hong Kong actuellement ".

Les manifestants estiment que Pékin piétine les libertés accordées à la ville depuis la rétrocession de l'ex-colonie britannique à la Chine en 1997.

Recommande: