Camion charnier. Les 39 victimes sont bien vietnamiennes

08 Novembre, 2019, 23:07 | Auteur: Lynn Cook
  • Un officier de police surveille la zone aux alentours du camion de l’horreur le 23 octobre

Les corps de 39 migrants - 31 hommes et huit femmes - avaient été découverts dans une zone industrielle de Grays, dans l'Essex, à une trentaine de kilomètres à l'est de Londres.

Les noms des Vietnamiens dont les corps avaient été retrouvés dans un camion au Royaume-Uni fin octobre ont été divulgués par la police britannique ce 8 novembre.

L'agent supérieur en charge de l'enquête, le chef de police adjoint Tim Smith, a déclaré: "C'est une étape importante de l'enquête qui nous permet de travailler avec nos collègues de la police vietnamienne pour aider les familles de ces victimes". L'ambassade a transmis ses condoléances aux familles endeuillées et les a assurées de son soutien pour ramener les dépouilles de leurs proches au Vietnam. Au Royaume-Uni, le chauffeur du camion frigorifique, originaire d'Irlande du Nord, a été inculpé d'homicide involontaire, de blanchiment d'argent et de complot en vue de favoriser une immigration illégale. À Dublin, un autre Irlandais du Nord, qui serait en lien avec cette affaire, a comparu devant la Haute Cour de justice d'Irlande pour entamer une procédure d'extradition vers la Grande-Bretagne. Après avoir d'abord soupçonné que les 39 personnes étaient des ressortissants chinois, la police britannique a déclaré vendredi dernier qu'elle pensait que les victimes étaient vietnamiennes.

La découverte du camion avait provoqué une forte émotion et mis en lumière les voies migratoires clandestines très organisées entre le Vietnam et l'Europe.

Huit personnes ont en outre été arrêtées cette semaine au Vietnam, portant le nombre d'arrestations dans ce pays à 10.

Recommande: