PSG : le tacle de Michel Platini sur les privilèges du club

07 Novembre, 2019, 10:53 | Auteur: Ruben Ruiz
  • PSG: Platini écoeuré par le Paris Coca-Cola

Sa suspension terminée, l'ancien président de l'UEFA fait un retour tonitruant, et s'est confié à France Info. Décidée à s'offrir un nouveau challenge, la légende de l'équipe de France prépare son retour, et lance sa campagne dans la presse.

Le légendaire numéro dix se lamente de l'importance de l'argent dans le football. Et il n'hésite pas à critiquer le trop plein d'argent dans le foot: "L'argent tue une philosophie du football ".

Quand il était président de l'UEFA, Michel Platini a imposé en mai 2010 le fair-play financier, qui vise à maintenir l'équilibre compétitif entre clubs, en les contraignant à ne pas dépenser plus qu'ils ne gagnent, au risque d'être sanctionnés financièrement, voire d'être privés de Coupe d'Europe.

L'ancien joueur de l'AS Saint-Etienne se sert d'ailleurs volontiers du Paris Saint-Germain pour illustrer son propos. Ça se complique un peu en ce moment. Vraiment pas fan de la stratégie des Rouge et Bleu, Platini se montre très dur avec le club de la capitale et réclame même une instauration de quotas de joueurs étrangers pour les formations européennes. "Le président est qatari (Nasser Al-Khelaïfi), le directeur sportif est brésilien (Leonardo), l'entraîneur est allemand (Thomas Tuchel), il y a un Français dans l'équipe...", a-t-il dit. Pourquoi ça s'appelle le Paris Saint-Germain? Le Français y est clairement favorable en citant l'exemple du PSG qui pourrait selon lui s'appeler "Coca-Cola" en raison de son manque d'identité locale. Il y a 40 000 personnes et une population qui aime son club. Un énorme tacle, qui suggère surtout une claire proposition et ne concerne absolument pas seulement le PSG.

Cela lui a valu des soucis, mais Michel Platini n'est pas du genre à faire dans la langue de bois.

Recommande: