Mort de Marie Laforêt, madame Azuelos, puis Kahn-Sriber

05 Novembre, 2019, 00:25 | Auteur: Sue Barrett
  • Décès à 80 ans en Suisse de la chanteuse et actrice Marie Laforêt

L'existence de "la Fille aux yeux d'or", son surnom depuis son rôle dans le film éponyme de Jean-Gabriel Albicocco sorti en 1961, n'a pas été des plus rectiligne.

Après lui, Marie Laforêt épousera encore Pierre Meyer, chirurgien, puis Éric (Georges Just) de Lavandeyra, agent de change. "J'aime bien les gens qui ont une angoisse", indiquait-elle.

Une vie marquée par de nombreuses épreuves, comme le viol subi par un voisin lorsqu'elle avait 3 ans: "Impossible d'en parler pendant des décennies". Sans ce drame, " je n'aurais pas fait un métier public qui allait à l'encontre de ma timidité naturelle. "J'ai choisi un métier exutoire", confiera-t-elle. Elle s'initia au lycée, à Paris, puis remporta un concours organisé par Europe 1.

Discrète, se tenant volontairement à l'écart du show-business, elle fit toujours des apparitions remarquées dans plusieurs films, dont Joyeuses Pâques et Flic ou voyou, avec Jean-Paul Belmondo, Les morfalous d'Henri Verneuil, L'exil de Gardel, de Fernando Solanas (prix du jury 1985 à Venise). Les causes de sa mort n'ont pas été précisées. Pourtant elle connaît un très grand succès dans les années 1960 et 1970 avec ses chansons comme Marie-douceur, Marie-colère; Manchester et Liverpool; Ivan, Boris et moi ou Mon amour, mon ami.

Tout en se tenant à l'écart du show-biz, elle remplit l'Olympia en 1969, tourne dans le monde entier.

Née en Gironde en 1939, elle elle vivait à Genève depuis 1978 et possédait la nationalité suisse.

En 1994, elle publie une compilation de ses chansons en quatre volumes, parcourant ses 30 ans de carrière. Ce qui ne l'a pas l'empêché de signer un retour remarqué au théâtre en 2000, année où elle avait interprèté une bouleversante Maria Callas (nominée aux Molières). Et de finir par une phrase de Marie Laforêt "Ma carriere est de bric et de broc mais ma vie elle est remplie du début à la fin ". Elle témoigne de sa peur dans l'émission de Thierry Ardisson, sur Canal + et en tire un livre: "Panier de crabes". Mariée cinq fois, avec entre autres un célèbre homme d'affaires marocain, elle est la mère de trois enfants, dont Lisa Azuelos, indique Femme Actuelle.

Recommande: