Hué, Emmanuel Macron voit sa visite à Rouen perturbée — "Démission !" ; "Dégage !"

02 Novembre, 2019, 00:00 | Auteur: Aubrey Nash
  • Lubrizol. Échange tendu, sifflets : Macron bousculé à Rouen

Suivez en direct l'émission et posez vos questions sur la page Facebook de Paris-Normanide.

Le ministère de l'Agriculture avait chiffré à 40 à 50 millions d'euros le préjudice pour les quelque 3 000 agriculteurs concernés par les retombées environnementales et sanitaires de l'incendie survenu dans la nuit du 25 au 26 septembre dans une partie de l'usine Lubrizol et sur le site de l'entreprise Normandie Logistique.

Hier soir, mercredi 30 octobre, Emmanuel Macron était de sortie à Rouen. Ecartant une "défaillance des services de l'Etat" dans la gestion de la crise, Emmanuel Macron a assuré "toutes les mesures, toutes les enquêtes qui devaient être faites ont été conduites", selon les propos cités par RTL. Devant l'hôtel de ville de Rouen, des habitants ont accueilli le Président de la République avec des huées et des cris "Macron démission".

La quantité totale de produits brûlés s'élève à 9.505 tonnes, dont 5.253 tonnes de produits chimiques sur le site de Lubrizol et 4.252 tonnes de produits sur le site de Normandie Logistique (parmi lesquels 1.691 tonnes de produits Lubrizol).

Elle a ensuite interpellé le chef de l'Etat en l'accusant notamment de voler les Français: "Vous êtes le président de tous, pas que des riches!". "Vous ne cherchez pas à dialoguer, vous êtes en colère", a-t-il ajouté, avant de lancer: " Elle fait un show, c'est dommage mais ça ne règle pas le sujet des gens ". "M. Macron a promis de " rebâtir l'attractivité, l'image " de la ville " qui a une grande histoire littéraire, historique ". Plus d'un mois après l'incendie de l'usine Lubrizol classée Seveso-niveau haut, le président de la République s'est " osé " à ce déplacement, après avoir fait défiler un à un ses garde-chiourmes, de Philippe à Buzin, pour assurer tout le monde que les odeurs provoquées par l'incendie étaient "gênantes " mais "pas nocives " ou encore que " les produits peuvent être irritants sur le moment ". Comme l'an dernier, Emmanuel Macron a prévu de passer le week-end de la Toussaint en famille en Normandie, à Honfleur, a appris l'AFP de source proche de la présidence.

Recommande: