Fiat Chrysler et PSA en discussions pour une fusion

30 Octobre, 2019, 12:36 | Auteur: Aubrey Nash
  • Fiat Chrysler et PSA en discussions en vue d'un rapprochement

Les logos de Peugeot et Fiat Chrysler Automobiles (photomontage). Les deux géants ont entamé des discussions dans ce sens.

Quelques mois après sa fusion avortée avec Renault, le constructeur automobile italo-américain Fiat Chrysler discute d'un rapprochement avec l'autre grand groupe français du secteur, PSA, afin de donner naissance au numéro 4 mondial du secteur. L'une des options en discussion serait une fusion par échange d'actions, poursuit le WSJ qui cite des sources proches du dossier.

"Suite aux récentes informations concernant une possible opération stratégique entre le groupe PSA et le groupe FCA, Fiat Chrysler Automobiles confirme que sont en cours des discussions visant à créer un groupe parmi les leaders mondiaux de la mobilité", a indiqué FCA dans un communiqué de quelques lignes, où il précise n'avoir "rien d'autre à ajouter pour le moment".

Les discussions se poursuivent entre les deux groupes automobiles mais il n'y a aucune garantie qu'elles aboutissent à un accord, a mis en garde la source, confirmant des informations du Wall Street Journal. John Elkann, président de FCA, occuperait ce même poste au sein de cette entité.

Fiat-Chrysler avait été au printemps en pourparlers avec Renault, mais les négociations avaient été brutalement interrompues début juin.

" On ne commente pas les rumeurs de marché", a indiqué un porte-parole du deuxième constructeur automobile français.

PSA a vendu 3,9 millions de véhicules l'an dernier, réalisant un chiffre d'affaires de 74 milliards d'euros. À la Bourse, le groupe français pèse plus lourd, avec une capitalisation de 22 milliards d'euros contre 18 milliards pour l'italo-américain. Il pointerait derrière Volkswagen, l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et Toyota, et aurait à son catalogue les marques Alfa Romeo, Chrysler, Citroën, Dodge, DS, Jeep, Lancia, Maserati, Opel, Peugeot et Vauxhall. Actuel PDG de PSA, Carlos Tavares pourrait devenir directeur général de la société ainsi formée. "Quelle que soit l'alliance, elle doit permettre de croître sur les marchés asiatiques, de trouver des technologies et des ressources pour la transition vers l'électrique ", a-t-il ajouté.

Recommande: