Sanglant attentat dans une mosquée afghane

19 Octobre, 2019, 01:53 | Auteur: Lynn Cook
  • Une explosion se produit dans une mosquée en Afghanistan, au moins 31 morts

Selon les autorités de la province du Nangarhar, au moins 62 personnes sont décédées des suites de l'explosion, 33 autres ont été blessées. Une attaque ayant orchestré une trentaine de blessés. Selon lui, le bilan risque de s'alourdir, alors que "les sauveteurs tentent d'extraire les corps des ruines".

Le porte-parole de la police du Nangarhar Mubarez Attal avait auparavant communiqué un bilan de 17 morts et 40 blessés.

" C'était une forte explosion ", a raconté à l'AFP Haji Amanat Khan, qui habite la zone". Les talibans ont condamné cette attaque, qu'ils ont mise sur le compte des forces gouvernementales ou du groupe État islamique. Les talibans et le groupe Etat islamique, qui sont en conflit, sont implantés dans le Nangarhar, province frontalière du Pakistan.

Vendredi noir dans le district d'Haska Mina, dans l'est de l'Afghanistan. Le toit de la mosquée a été détruit et s'est effondré au moment de la double détonation.

Une victime d'un attentat contre une mosquée de l'est de l'Afghanistan, qui a fait des dizaines de morts le 18 octobre 2019. Entre début juillet et fin septembre, la Mission de l'ONU en Afghanistan (Manua) a ainsi recensé 1 174 civils tués et 3 139 blessés.

Les attentats visant des mosquées sunnites, le courant de l'islam dominant en Afghanistan, sont peu fréquents.

Les lieux de culte chiites sont plus souvent ciblés, généralement par le groupe Etat islamique, qui est d'obédience sunnite et considère les chiites comme des infidèles.

Trois mois plus tard, un autre kamikaze de l'EI avait actionné sa charge dans une mosquée bondée d'un camp militaire de la province de Khost (Est), tuant 27 soldats.

Recommande: