Les photos lauréates du Wildlife Photographer of the Year

18 Octobre, 2019, 01:42 | Auteur: Lynn Cook
  • C'était le début du printemps sur les prairies du plateau tibétain du Qinghai et la neige commençait à fondre

"Sélectionnée par notre jury parmi plus de 48.000 soumissions, la photo puissante de Yongqing représente le défi ultime de la nature, sa bataille pour la survie, dans un moment unique et inoubliable, entre une renarde du Tibet et une marmotte", lit-on sur Twitter du Muséum d'Histoire naturelle de Londres.

"C'est tout simplement le moment parfait." . Elle montre l'effroi d'une marmotte à la vue d'une renarde derrière elle, prête à lui sauter dessus pour l'offrir en repas à ses nouveaux nés. La scène se déroule dans un pré tibétain.

Le prix Wildlife Photographer of the year du Muséum d'Histoire naturelle de Londres récompense chaque année les meilleurs clichés du monde végétal et animal.

" C'était le début du printemps sur les prairies du plateau tibétain du Qinghai et la neige commençait à fondre, explique le photographe". Au lever du jour, elle s'était dissimulée près d'une colonie de marmottes de l'Himalaya. Pour cette édition 2019, c'est une image cruelle qui s'est illustrée: celle d'une marmotte qui découvre, terrifiée, la présence d'un renard du Tibet juste derrière elle. Seul son œil était en alerte. S'éloignant du terrier, elle cherchait tête baissée des plantes nourrissantes à grignoter. La marmotte était inexpérimentée et commit une erreur; cette fois, les renardeaux auraient à manger.

Recommande: