Crise à Hong Kong : Blizzard bannit un pro-player Hearthstone

12 Octobre, 2019, 08:36 | Auteur: Lynn Cook
  • Blizzard bannit un joueur hongkongais en raison de son soutien aux activistes

Sur le même registre, le directeur général des Houston Rockets, Daryl Morey, s'est récemment fait remonter les bretelles par la NBA après avoir apporté son soutien aux manifestants de Hong Kong. En début de semaine, les gameurs de Hong Kong et d'ailleurs se sont emparés de l'affaire pour transformer un personnage d'un jeu Blizzard en mème, détaille Polygon Le choix de Mei - personnage du jeu de tir à succès Overwatch - ne doit bien sûr rien au hasard, puisqu'il s'agit d'une jeune femme chinoise.

Dans la nuit du 5 au 6 octobre dernier, à l'occasion de la retransmission des HearthStone Grandmasters, le joueur blitzchung a créé la sensation en se présentant à une interview, équipé d'une paire de lunettes de ski et d'un masque à gaz. Un clin d'œil vestimentaire aux manifestants de Hong Kong, qui ont su s'équiper pour lutter contre les forces de l'ordre.

De lourdes sanctions pour toutes les personnes impliquées L'apparition en live de blitzchung, avant qu'il ne crie son slogan.

Quelques heures après, Blizzard a annoncé que le joueur en question était banni de toute compétition pendant un an et lui a retiré ses gains engrangés lors des parties qu'il a déjà jouées lors de la saison en cours. " De son côté, Blizzard cite une partie de son règlement pour sa défense: " tout ce qui discrédite le public, offense une partie ou un groupe du public, ou endommage l'image de Blizzard ".

Une règle qui permet de grandes largesses d'interprétation, en fin de compte.Suite à cela et vous connaissez la rapidité d'internet un hashtag c'est mis en place sur Twitter avec #Blizzardboycott et vous pouvez voir des milliers de joueurs se désabonnant de leur différents comptes lié à Blizzard. À noter que les deux commentateurs qui conduisaient l'interview ont perdu les contrats qui les liaient à Blizzard, sous prétexte qu'ils auraient encouragé blitzchung à délivrer son message. "Il faut bien réaliser ce qui est en train de se passer". J'ai consacré tellement d'énergie à ce mouvement ces derniers mois que j'ai par moments eu du mal à me concentrer sur la préparation [de la compétition]. Je sais ce que signifie mon action sur le stream. "Mais j'estime qu'il est de mon devoir de parler de ce sujet".

Recommande: