Brésil : la mystérieuse pollution au pétrole qui souille les plages

12 Octobre, 2019, 01:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Les galettes de pétrole qui ont commencé à apparaître début septembre ont été constatées sur au moins 2.000 km le long de la côte atlantique. Elles ont atteint à présent l'ensemble des neuf Etats du nord-est brésilien région pauvre

Selon Petrobras, entreprise d'état de production et de vente de pétrole, les échantillons relevés sur les plages ne correspondraient pas à celui produit par le Brésil.

Quoi qu'il en soit, quelle que soit l'origine exacte de cette pollution, le fait que le gouvernement n'ait commencé à réagir que la semaine dernière alors que les galettes sont apparues il y a un mois intrigue les spécialistes. Au moins 2 000 km de côtes, soit plus de 130 plages, ont été souillés. Réputé pour ses plages, le nord-est brésilien tire en effet la majeure partie de ses revenus du tourisme. Il semble plus probable qu'il s'agisse d'une fuite accidentelle. Des responsables gouvernementaux ont déclaré ce lundi que le pétrole brut retrouvé sur les plages brésiliennes n'était pas produit au Brésil et soupçonne qu'il soit originaire du Venezuela.

Outre ces analyses, des images satellitaires ont également été passées au crible pour tenter d'identifier des nappes de pétrole et les recouper avec la trajectoire des navires. Pour le président Jair Bolsonaro, le déversement de ce pétrole pourrait d'ailleurs être intentionnel. "Nous avons sur notre radar un pays qui pourrait être à l'origine de ce pétrole et nous continuons à travailler de la meilleure façon possible, a-t-il affirmé. Parmi elles, des zones pratiquement désertes et difficiles d'accès".

"C'est un processus très long et coûteux, qui va demander un investissement non seulement financier, mais en personnel et en logistique".

Le projet Tamar, spécialisé dans la protection des tortues marines, a assuré qu'il s'agissait de "la pire tragédie environnementale" à laquelle il devait faire face depuis sa création en 1980. "L'écosystème du littoral du nord-est du Brésil est très fragile, avec de la mangrove, des calanques rocheuses et des récifs coralliens".

Le secrétariat à l'Environnement du Sergipe, un des États touchés, a diffusé des photos sur lesquelles on peut voir un baril rouge et jaune échoué sur le sable, au-dessus d'une grande tache noire. Il faut avant tout retirer les galettes qui se trouvent sur les plages. Les dégâts pourraient être irréparables et les écosystèmes mettre des années à s'en remettre.

Recommande: