Le programme minceur "Comme j'aime" condamné pour pratique commerciale trompeuse

11 Octobre, 2019, 12:50 | Auteur: Sue Barrett
  • La semaine gratuite du programme minceur Comme j'aime a été jugée trompeuse par le tribunal de grande instance de Paris

La semaine gratuite du programme minceur Comme j'aime a été jugée trompeuse par le tribunal de grande instance de Paris. Elle a un mois pour s'y conformer. Si la société peut faire appel, cela ne suspend pas la décision de justice.

Dans le cas contraire, la société de Bernard Canetti s'expose à "une astreinte provisoire de 500 € par infraction constatée".

A noter que "Comme j'aime" a également été condamné à 10.000 euros d'amendes au titre de "l'atteinte portée à l'intérêt collectif des consommateurs".

C'est l'Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV) qui avait saisi en référé en mai le tribunal. Il se réjouit par ailleurs que le tribunal ait débouté la CLCV sur d'autres points.

Popularisée par des publicités qui irritent plus qu'elles ne séduisent, la société de régimes "Comme j'aime" a été condamnée pour sa fameuse semaine gratuite. "On avait décidé d'attaquer en référé, parce qu'au vu de la très grande intensité publicitaire de Comme J'aime, il nous semblait qu'il fallait agir rapidement", a expliqué à franceinfo François Carlier, le délégué général de la CLCV. Dans sa formule, l'entreprise proposait une semaine gratuite, mais qui n'était valable que si l'utilisateur payait d'avance quatre semaines de programme.

Recommande: