Débat télévisé houleux entre les candidats — Elections canadiennes

10 Octobre, 2019, 21:49 | Auteur: Lynn Cook
  • Jour 28: Scheer frustré par le format; Singh se justifie encore sur la laïcité

A deux semaines d'élections législatives canadiennes toujours indécises, Andrew Scheer, le grand rival de Justin Trudeau, a attaqué de front lundi le Premier ministre sortant qu'il a qualifié d' "imposteur " lors d'un deuxième débat télévisé tendu.

" Monsieur Trudeau, vous avez enfreint deux fois les lois sur l'éthique". C'était la première fois que j'ai eu l'opportunité d'avoir un débat face à face en anglais. Quand une poursuite (se) rend à la Cour suprême, le gouvernement a le droit de regarder ce qui se passe. Ce serait un festival de: "c'est qui qui va frapper le plus fort sur le Québec", a lancé M. Blanchet, après un petit-déjeuner en compagnie du maire de Gatineau.

M. Trudeau 'ne se souvient même pas de combien de fois il s'est déguisé en 'blackface' parce qu'il porte toujours un masque', a lancé le chef conservateur en référence à la publication récente de photos de jeunesse le montrant grimé de noir ('blackface') lors de soirées privées entre les années 1990 à 2001.

" Comme les millions de Canadiens, je suis tanné avec les mensonges de Justin Trudeau".

Plus à l'aise dans sa langue maternelle que lors du débat en français, M. Scheer a critiqué le bilan économique du Premier ministre sortant ainsi que la taxe carbone fédérale mise en place par celui-ci. Trudeau et Scheer, le premier défendant son bilan environnemental et le second reprochant à son rival de mentir sur celui-ci.

Le chef libéral, Justin Trudeau, s'est abstenu de prendre position sur la question sensible du " Bonjour-Hi " après que le gouvernement de François Legault eut fait part de son intention d'interdire la formule dans les commerces et les services publics du Québec.

"J'étais déçu de ne pas avoir eu beaucoup d'opportunités pour des échanges directs avec M. Trudeau", a dit M. Scheer aussi bien en français qu'en anglais, lors d'un point de presse tenu à Markham, en Ontario.

Relativement invisible jusqu'au début de la campagne, ce sikh coiffé d'un turban coloré n'a depuis cessé de monter en puissance.

Le chef du Parti populaire du Canada (droite), Maxime Bernier, a été invité tardivement au débat. La leader du Parti vert, Elizabeth May, faisait campagne dans la région montréalaise mardi après-midi. Ancien rival malheureux d'Andrew Scheer à la tête du parti conservateur, il s'est illustré en coupant fréquemment la parole à ses opposants puis en essuyant des critiques sur ses propos exprimés sur Twitter, notamment à propos de la jeune militante suédoise Greta Thunberg, qu'il a qualifiée de 'mentalement instable.

Recommande: