HSBC : Le géant bancaire britannique va supprimer 10.000 emplois supplémentaires

09 Octobre, 2019, 10:42 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le géant bancaire britannique HSBC s'apprête à supprimer 10.000 nouveaux emplois selon le Financial Times lundi

Début août, la banque basée à Londres a annoncé le départ soudain de son PDG John Flint après seulement 18 mois en poste, sans donner de raison précise à cette décision. Dans le Monde il y a deux mois, le président d'une grande banque française expliquait devoir "s'adapter car la courbe de taux plate et l'abondance de liquidités rendent notre métier plus difficile". "Ces informations sur des suppressions d'emplois massives nécessitent une réponse approfondie de HSBC afin de rassurer les salariés" a relevé Dominic Hook, un responsable du syndicat, faisant savoir que Unite demandera des comptes à la banque. Le Financial Times, citant des sources proches du dossier, évoque 10.000 emplois supprimés, principalement au niveau des postes les mieux rémunérés, notamment en Europe, région beaucoup moins rentable que l'Asie. Une zone dans laquelle les opérations s'avèrent bien plus rentables pour l'établissement, qui pourrait aussi céder ses activités de détail en France, selon les syndicats. Malgré ces annonces alarmistes, son bénéfice net du premier semestre a augmenté de 18,6% par rapport à l'année précédente pour s'établir à 8,5 milliards de dollars.

Cette restructuration représente à peine 6 % des 248 000 employés de la première banque britannique mais ils viennent s'ajouter à d'autres annonces cette année en UE.

Guerre commerciale, Brexit (sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne), taux d'intérêt bas.

HSBC n'a pas souhaité s'exprimer, mais des explications sont attendues lors de la présentation de ses résultats qui aura lieu dans trois semaines. Et le mois dernier, la Commerzbank, le deuxième prêteur allemand, a déclaré qu'elle prévoyait de supprimer l'équivalent de 4 300 postes à plein-temps, soit un dixième de ses effectifs, et de fermer 200 agences dans le cadre de sa restructuration.

Recommande: