Nicolas Sarkozy à "Vivement dimanche prochain" : "Bernadette Chirac est un roc"

08 Octobre, 2019, 21:40 | Auteur: Sue Barrett
  • Carla Bruni Nicolas Sarkozy et Michel Drucker sur le plateau de Vivement dimanche le 30 septembre 2019. L'émission est diffusée le 6 octobre

Âgée de 86 ans, cette dernière est aujourd'hui "une dame très fatiguée, terrassée par la mort de sa fille", nous confirmait son amie et ancienne conseillère en communication Anne Barrère, il y a quelques jours.

Après avoir été rejoint sur le célèbre canapé rouge par Carle Bruni, Nicolas Sarkozy a vu Michel Drucker lui faire une petite surprise.

Dans un premier temps déprogrammée après le décès de l'ancien président de la République Jacques Chirac survenu le 26 septembre, la séance de dédicaces de son successeur à l'Élysée, Nicolas Sarkozy, a finalement eu lieu samedi 5 octobre dans le magasin Monoprix de la cité médiévale. "Carla comme moi, on a énormément d'affection pour Bernadette qui est une personne remarquable et je voudrais lui dire que nos sentiments, nos pensées sont pour elle".

Au cours de l'émission, il a également évoqué le lien particulier qu'il a tissé avec Bernadette Chirac. On l'aime, elle n'est pas seule, elle a bien sûr sa famille.

Avant de rentrer plus profondément dans leur relation si intime: "Elle m'a toujours soutenu, toujours". (...), on descend et on attend le carrosse avec son époux et Carla était tellement magnifique que l'on aurait dit Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany's et quand elle a fait sa révérence, je l'aurais ré-épousé une deuxième fois! "Il était fâché contre moi, il avait des raisons", a précisé celui qui a été élu à la présidence de la République en 2007. Le couple qui intervenait pour la première fois ensemble à la télévision n'a pas hésité à encenser Bernadette Chirac et à lui adresser une émouvante déclaration. (.) Mais, c'est un roc cette femme. "Elle est indestructible (...) Elle a représenté la France magnifiquement". Quand Carla est devenue Première Dame, elle n'a eu de cesse que de l'aider, de lui donner des conseils. Assise à sa droite, Carla Bruni a aussitôt renchéri.

Nicolas Sarkozy s'est ensuite autorisé quelques dédicaces privées avant de rejoindre le magasin Monoprix vers 11 h, non sans problème tant la foule était dense. Et l'animateur de conclure: "Un bon souvenir".

Recommande: