"Le Parlement des Singes" vendu 11 millions d'euros — Banksy

07 Octobre, 2019, 13:20 | Auteur: Sue Barrett
  • Grande-Bretagne: Une oeuvre de Banksy adjugée 12 millions

Fruit de la créativité de l'insaisissable artiste britannique Banksy, "Devolved Parliament " a été adjugée 11,1 millions d'euros ce 3 octobre.

"Prix record pour une peinture de Banksy mise aux enchères ce soir". Il bat ainsi son record de 1,87 million de dollars (1,7 million d'euros) pour un de ses travaux, à New York, en 2008. La vente a eu lieu au terme d'une séance d'enchères très "disputée " entre une dizaine de collectionneurs, selon la maison de vente Sotheby's. Le street artiste avait vendu son tableau en 2011 à un collectionneur qui l'a revendu hier soir à un autre collectionneur et qui a du faire une plus-value de malade.

La pièce avait à l'origine une étiquette de prix estimée entre 1,5 et 2 millions de livres, le commissaire-priseur affirmant que l'histoire avait été faite lors de la vente.

Alex Branczik, chef du département d'art contemporain Europe de Sotheby's, déclare qu'il n'y a " jamais eu de meilleur moment pour vendre ce tableau. En effet, depuis plusieurs semaines, des débats houleux sur le Brexit secouent le Parlement britannique. C'est l'une des plus anciennes démocraties au monde et cette image met en évidence la régression vers un comportement tribal et animal_, et ce quelque soit le camp dans lequel on se trouve sur le Brexit.

Dans un post Instagram, l'artiste décrit la façon dont l'art n'a pas été épargné par cette société consumériste. "L'art devrait nous faire gagner en clarté et en intelligence". Il devrait nous procurer des sensations cohérentes, que nous n'aurions pas autrement. Mais le prix d'une œuvre d'art fait désormais partie de sa fonction, son nouveau job consiste à être exposé sur un mur, et à coûter de plus en plus cher. Au lieu d'appartenir à l'humanité toute entière - comme c'est le cas d'un livre - l'art devient la propriété particulière de quelqu'un qui peut se le permettre financièrement.

Banksy a commenté l'évènement sur son compte Instagram dès l'adjudication prononcée, déplorant une nouvelle fois le virage mercantiliste du monde de l'art.

Recommande: