Plusieurs sous-traitants attaqués pour dérober des documents — Airbus

29 Septembre, 2019, 17:39 | Auteur: Aubrey Nash
  • Airbus ciblée ces derniers mois par des cyberattaques majeures

Airbus a été ces derniers mois la cible de plusieurs attaques informatiques lancées en passant par des sous-traitants du constructeur, a appris l'AFP en enquêtant auprès de plusieurs sources sécuritaires, qui soupçonnent ces opérations d'espionnage industriel d'être pilotées depuis la Chine.

Airbus, le deuxième groupe aérospatial au monde, n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire sur le rapport. Elles visaient des partenaires: le groupe français de conseil en technologie Expleo (ex Assystem), le motoriste britannique Rolls-Royce, et deux sous-traitants français. Les informations convoitées concernaient des documents techniques de certification ou encore la motorisation de l'A350, ainsi que l'avionique, c'est-à-dire l'ensemble des systèmes électroniques aidant au pilotage.

Selon les informations disponibles à cette heure, les pirates informatiques se seraient servis des réseaux informatiques des sous-traitants pour pouvoir pénétrer bien tranquillement dans le réseau d'Airbus.

Un cyberespionnage made in China?

S'il est encore trop tôt pour affirmer avec certitude qui se cache derrière les cyberattaques ayant frappé les différents sous-traitants d'Airbus, tout laisse penser qu'il pourrait s'agir de hackers à la solde de Pékin.

" Ces derniers temps, de nombreux articles ont fait état de cyberattaques". Qui plus est, l'avionneur chinois Comac tente actuellement de faire certifier le C919, son premier avion long-courrier.

Alors hasard ou simple coïncidence?

Recommande: