Ad Astra. Brad Pitt plus près des étoiles

21 Septembre, 2019, 00:45 | Auteur: Sue Barrett
  • Ad Astra, une somptueuse odyssée intérieure

Dans le premier film de science-fiction réalisé par l'excellent James Gray (The Yards, Two Lovers), Pitt incarne Roy McBride, un type solitaire et mélancolique qui travaille depuis des décennies pour la NASA et est considéré par ses boss comme une pointure de l'espace.

Le vétéran en exil (Tommy Lee Jones) rappelle le colonel Kurtz de " Apocalypse Now " mais James Gray impose son propre registre et, malgré des facilités scénaristiques, signe une œuvre fascinante sur la condition humaine.

Ad Astra, réalisé et produit par James Gray, sort en salles le 20 septembre.

"Ad Astra (qui vient de l'expression latine " Ad astra per aspera " -" vers les étoiles, à travers la difficulté " - et qui est également le titre du magazine de la National Space Society) se situe dans un avenir plus ou moins proche. Lors d'une de ces décharges, l'ingénieur et astronaute Roy McBride (Brad Pitt, impressionnant dans ce rôle) échappe à la mort en effectuant un saut dans le vide à partir de sa station d'observation, située hors de l'atmosphère: une entrée en matière spectaculaire! La Lune a été colonisée et Mars est en passe de l'être. Dans The Lost City of Z (2017), il était déjà question d'un père et d'un fils et l'immensité de la jungle amzonienne faisait écho à celle de l'espace d'Ad Astra.

La performance de l'acteur a été applaudi par la critique dans les deux films, et en particulier dans le nouveau Tarantino, sa deuxième collaboration avec le réalisateur après Inglorious Basterds en 2009 et qui marquait son grand retour au cinéma depuis deux ans. James Gray, avec son perfectionnisme visuel, nous offre ainsi une odyssée spatiale somptueuse de beauté et d'étrangeté.

Le message final, avec sa double résonance à la fois filiale et humaniste, peut apparaître à première vue simpliste puisqu'il s'agit, pour Roy, de retrouver son père pour mieux s'en libérer, et d'arrêter de chercher ailleurs ce qu'on a près de soi.

Recommande: