Kaaris : "J'ai décidé de mettre un terme à cette mascarade"

20 Septembre, 2019, 00:38 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Booba- Kaaris: K2A met

Rendez-vous le 30 novembre c'est plus toi qui décides. Le choix de la salle pour l'affrontement n'est, semble-t-il, pas de son fait, et aussi, Kaaris aura de lourdes pénalités à payer s'il choisit de rompre le fameux contrat! Ce jeudi 19 septembre, l'interprète de "Diarabi" a annoncé dans une interview à L'Equipe "siffler la fin de la récréation " en mettant " un terme à cette mascarade".

À LIRE AUSSI: Kaaris refuse le combat contre Booba: "Je n'ai pas signé pour ça"! Il faut revenir à la réalité. Ce combat de MMA, activité sportive prohibée en France, devait se dérouler dans une cage octogonale et être "retransmis en direct", selon les organisateurs. Après des mois de provocations, d'insultes en tous genres, les deux poids lourds du rap français devaient s'affronter fin novembre à Bâle, en Suisse, pour un combat d'arts martiaux mixtes (MMA) censé régler leurs différends. Il y a six mois, j'avais déjà fait une vidéo où j'expliquais pourquoi ce combat ne pouvait pas se faire mais personne ne m'a écouté, poursuit-il.

Il précise ensuite dans l'interview qu'il n'a pas signé pour les nouvelles conditions évoquées par la société SHC: "Aucun pays en Europe ne veut de cet événement".

Ceci a également motivé la décision de Kaaris: "Maintenant, l'organisateur trouvé par Booba, la société SHC, nous parle d'un endroit secret, dévoilé à la dernière minute". Moi je n'ai pas signé pour ça! "On nous dit aussi aujourd'hui que les gens ne pourront venir que sur invitation (...) Tout ça manque de sérieux". On dirait une rave-party où on se présente avec un masque. Ça ne ressemble plus à grand-chose, là. Les autorités suisses ont dit qu'elles étaient opposées à la tenue de ce combat. "Je préfère le retirer de leur histoire car ça me fatigue".

Cet énième épisode dans le feuilleton de la rivalité entre Booba et Kaaris, né suite à la bagarre entre les clans des deux rappeurs à Orly en 2018, est probablement celui de trop. Tout au long de l'interview, on comprend que le chanteur originaire de Sevran veut laisser cette histoire derrière lui. Tu cherches toujours une excuse on a toutes les autorisations plus de marche arrière possible. Tu vas gagner beaucoup d'argent grâce à papa. "Allez trempe tes cou*lles dans l'eau chaude et viens on s'massacre devant la terre entière ".

Recommande: