Tunisie : décès l'épouse de l'ancien président Beji Caid Essebsi

19 Septembre, 2019, 15:16 | Auteur: Lynn Cook
  • Incertitude et tension planent sur l’élection

Le taux de participation générale du corps électoral pour l'élection présidentielle anticipée se situerait autour de 40% en Tunisie et 20% à l'étranger, a indiqué le président de l'ISIE, Nabil Baffoun. Après une campagne marquée par un regain apparent d'intérêt dans l'unique pays rescapé des printemps arabes de 2011, sept millions d'électeurs étaient appelés à trancher entre vingt-six candidats: ce scrutin est marqué par une forte incertitude en raison de ce nombre élevé de candidats, mais aussi de programmes parfois peu différenciés et d'une scène politique particulièrement fragmentée.

Une déclaration a été annoncée par le fils du défunt président tunisien Béji Caïd Essebsi, Hafedh Caïd Essebsi, concernant cette mauvaise nouvelle sur les réseaux sociaux, "Ma mère Chadlia, veuve de Béji Caïd Essebsi, est morte, Que Dieu la bénisse".

Les paris allaient bon train jusqu'à la dernière minute, alimentés par des sondages circulant sous le manteau car leur publication est interdite depuis juillet, et par une grande indécision des électeurs face à une offre difficilement lisible. Ses partisans soulignent qu'il a sillonné la Tunisie défavorisée comme aucun dirigeant politique avant lui.

Les différents camps sont à couteaux tirés, ce qui accentue les risques de déraillement du processus électoral, avertit Michael Ayari, analyste au centre de réflexion International Crisis Group (ICG).

"La Tunisie ne sera pas sauvée ni ne va sombrer", tempère l'éditorialiste Ziyed Krichen.

Les bureaux de vote ont fermé comme prévu à 18 heures (17h TU). Environ 70.000 membres des forces de sécurité sont mobilisés, selon le ministère de l'Intérieur.

Le premier tour de l'élection présidentielle tunisienne s'est déroulé hier 15 septembre 2019 sur l'ensemble de l'étendue du territoire.

Recommande: