Nicolas Sarkozy: "J'ai de la peine pour Patrick Balkany"

17 Septembre, 2019, 06:18 | Auteur: Sue Barrett
  • Isabelle Balkany maire par intérim de Levallois-Perret : est-ce que c’est légal 

"C'est un ami d'enfance et ça m'a fait de la peine pour lui, ça me fait de la peine pour elle". En marge d'une séance de dédicace de son livre, l'ancien Président, Nicolas Sarkozy, s'est prononcé sur cette affaire le samedi 14 septembre, rapporte Le Figaro.

Il a été incarcéré l'après-midi à la prison de la Santé à Paris. Il compte également des personnes condamnées pour des infractions à caractère sexuel. Ce quartier spécifique accueille notamment des fonctionnaires de police, des élus et des hommes soupçonnés d'infractions à caractère sexuel. Des Levalloisiens qui saluent le travail de leur maire et jugent la condamnation à quatre ans de prison ferme, trop dure. Tant que la cour d'appel n'a pas statué, il sera libre de se représenter si sa demande de remise en liberté est acceptée. Dans le volet "blanchiment et corruption", le procureur avait requis sept ans de prison ferme avec mandat de dépôt et dix ans d'inéligibilité contre Patrick Balkany, et quatre ans avec sursis ainsi que 500 000 euros d'amende contre son épouse.

Si Isabelle Balkany peut assurer ces fonctions malgré sa condamnation, c'est parce qu'elle et son époux ont fait appel du jugement.

Le couple a "toujours assumé" ses fautes, a estimé la première adjointe de Levallois-Perret, qui cogérait avec son mari cette ville cossue proche de Paris.

"La règle de droit s'applique ainsi", a admis la garde des Sceaux, ajoutant: "On peut trouver que c'est choquant du point de vue politique".

Ce week-end de nombreux habitants de Levallois Perret ont exprimé leur soutien aux époux Balkany
Quelles sont les conditions de détention de Patrick Balkany ?

Ce week-end, de nombreux habitants de Levallois-Perret ont exprimé leur soutien aux époux Balkany. Au-delà de la condamnation, c'est l'incarcération immédiate qui a frappé les esprits.

Ce n'est pas l'avis d'Alexandre, qui travaille dans un bar attenant à la mairie. Il a échappé à la prison depuis longtemps grâce à ses relations. "Maintenant, c'est fini", lâche le serveur.

Sur Twitter, Isabelle Balkany a relayé un communiqué, expliquant qu'elle exercerait "l'intérim le temps nécessaire".

Interviewée sur LCI quelques heures après le verdict de son jugement, la maire par intérim de Levallois a précisé que "dans la situation précise d'aujourd'hui, le maire étant empêché, c'est le suivant de liste qui prend la place de maire par intérim, donc c'est moi".

Recommande: