Grève à la RATP : pourquoi le service minimum n'est-il pas assuré ?

13 Septembre, 2019, 19:24 | Auteur: Sue Barrett
  • La RATP s'attend à un vendredi noir après le prévis de grève déposé par les syndicats

Un vaste mouvement de grève des agents de la RATP, à l'appel des principaux syndicats, devrait paralyser le réseau du métro dans sa quasi-totalité, les RER et les bus.

Invité d'Europe 1 vendredi, le ministre Gérald Darmanin a souligné les différences entre le régime de retraites des agents de la RATP et celui des fonctionnaires civils.

La mobilisation est inédite depuis douze ans: le 18 octobre 2007, une grève de la RATP et de la SNCF visait déjà une réforme des régimes spéciaux de retraite, sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Le trafic RATP sera "extrêmement perturbé", vendredi 13 septembre, par une grève d'une ampleur inégalée depuis 12 ans.

Le régime spécial de retraite, "c'est du salaire différé" pour compenser "les contraintes et pénibilités", a-t-il ajouté, en plaidant pour "une convergence" des actions "avec tous ceux qui vivent les contraintes du transport, les routiers, les cheminots".

Sur les lignes automatiques 1 et 14 du métro qui fonctionnent normalement, la saturation attendue n'est pas au rendez-vous, beaucoup d'usagers ayant pris leurs disposition pour être en télétravail pour prendre des transports alternatifs. Il faut savoir qu'il y en a 50 ou 60 qui travaillent à l'heure de pointe.

Plusieurs lignes de métro seront donc totalement fermées ce vendredi 13 septembre, et le service sera très réduit et limité aux heures de pointe sur les RER A et B.

Dans le RER, le trafic est très fortement perturbé avec un RER A sur trois et un RER B sur cinq (avec interconnexion interrompue avec la SNCF en gare du Nord) uniquement aux heures de pointe. "Nous voulons le maintien des garanties spécifiques de notre régime de retraite".

90% à 100% des conducteurs devraient cesser le travail si l'on en croit Laurent Djebali, secrétaire Métro-RER de l'Unsa RATP, dont les propos ont été relayés dans Le Parisien. Syndicats et salariés de la RATP s'opposent à la fin de leur régime spécial prévu par la réforme qui vise à mettre en place un système universel.

Recommande: