Pierre Ménès en remet une couche

10 Septembre, 2019, 12:45 | Auteur: Sue Barrett
  • Pierre Ménès

La semaine dernière, en quelques mots dans une interview donnée au journal italien Corriere dello Sport, le champion du monde Lilian Thuram a défrayé la chronique. C'est ainsi que Pierre Menès, invité d'ITélé, était convié à réagir aux propos de l'ancien défenseur des Bleus. Il y est allé et au bout de deux fois, il m'a dit: 'Papa, je n'y vais plus'. Pas sûr que cela soit suffisant pour calmer la polémique, même si des excuses étaient sans doute la meilleure choses à faire.

Des déclarations relayées sur les réseaux sociaux et qualifiées de nouveau "dérapage" de la part du journaliste qui avait déjà évoqué des propos sur le racisme anti-blanc lors de la coupe du monde 2010 désastreuse de l'équipe de France. Quand tu vas en région parisienne voir des matches de football, il n'y a pas un blanc sur le terrain, allez-les compter. "En général, il y a le gardien de but et l'arrière droit", a-t-il ajouté.

Mais ce lundi, certains de ses followers lui ont demandé des nouvelles de son fils, ce qui a permis d'apprendre que cette histoire remonte à.il y a 15 ans. "Le racisme anti-blanc est le sujet le plus tabou de France!", a notamment tweeté Laurent de Béchade, le cofondateur de l'Organisation de Lutte contre le racisme anti-blanc (OLRA).

La militante antiraciste controversée Rokhaya Diallo s'est quant à elle moquée des propos du journaliste qui "reconnaît lui-même que son fils n'a aucun talent en foot et s'étonne que personne ne lui passe le ballon". Je l'ai subi au quotidien.

"Et d'aller encore plus loin, en dévoilant l'une de ses expériences personnelles".

Recommande: