Pogacar gagne au sommet, Quintana en rouge — Tour d'Espagne

04 Septembre, 2019, 16:55 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Vuelta: La victoire pour Valverde Lopez récupère son maillot rouge

Redoutée par les coureurs, la pente en béton de l'Alto Mas de la Costa, avec ses passages à plus de 20%, a fait le ménage escompté au sein des favoris sur la 7e étape du Tour d'Espagne. Mais le peloton était bien décidé à se disputer la victoire d'étape au sommet du dernier mur final, long de 4 km.

Et si c'est le Colombien de Movistar Nairo Quintana qui a, le premier et le plus souvent, placé des attaques, c'est son équipier, le champion du monde de 39 ans Valverde, qui a gagné. L'Espagnol devient le 3e coureur le plus âgé victorieux d'un jour sur un grand tour, selon le statisticien Gracenote, derrière l'Américain Chris Horner (41 ans, sur la Vuelta 2013) et le Belge Pino Cerami (41 ans, sur le Tour de France 1963).

Là-haut, l'Espagnol a d'abord semblé moins en forme que les autres, presque lâché dans des pourcentages allant jusqu'à 25 %. Miguel Angel Lopez (Astana) est le nouveau leader du classement général. Maillot rouge depuis sa deuxième place la veille, Dylan Teuns a craqué à 26 km de l'arrivée sous l'impulsion de l'équipe Movistar. "Il est en tête du classement général avec 6" d'avance sur Roglic, 16" sur Valverde et 27" sur Quintana. La 74e édition de du Tour d'Espagne a été donné ce samedi 24 août 2019 depuis la ville de Torrevieja (province d'Alicante, au sud-est du pays), et l'arrivée sera jugée le dimanche 15 septembre à Madrid.

La Vuelta est traditionnellement le troisième grand Tour de l'année dans le calendrier du cyclisme mondial, après le Giro au printemps et le Tour de France au mois de juillet.

Le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana), passé en vain à l'offensive en fin d'étape, a coincé dans l'ascension finale pour finir à une minute du vainqueur. Puis, jeudi, le Colombien Rigoberto Uran, qui a jeté l'éponge comme son coéquipier chez Education First Hugh Carthy, après une chute massive. Abandon: Tejay Van Garderen (USA). La lutte des derniers kilomètres vendredi n'est qu'un avant-goût de ce que réservent les difficultés espagnoles. Primoz Roglic (SLO/JUM) à 0. 3. Nairo Quintana (COL/MOV) 6. 5. "Ion Izagirre (ESP) à 48". 7. Tadej Pogacar (SLO/UAE) 51. 8. Fabio Aru (ITA) m.t. 9. "George Bennett (NZL/JUM) 1'07". 10. "Oscar Rodriguez (ESP) à 1'20". "Rafal Majka (POL) à 42". 6.

Recommande: