Italie : le nouveau gouvernement est dévoilé

04 Septembre, 2019, 19:39 | Auteur: Lynn Cook
  • L'Italie se dote d'un nouveau gouvernement après un mois de crise

La question qui sera posée aux quelque cent mille personnes inscrites sur Rousseau est simple et directe : "Souhaites-tu que le Mouvement 5 Étoiles appuie un gouvernement guidé par Giuseppe Conte [qui était déjà président du Conseil du précédent exécutif] avec le Parti Démocrate"?

L'Italien Roberto Gualtieri, alors président de la commission des Affaires économiques du Parlement européen, lors d'une réunion à Vienne, le 7 septembre 2018.

Lundi, tout au long de la journée, le M5S avait maintenu la pression, rappelant par la bouche de son chef politique Luigi Di Maio, que le vote des inscrits prime sur toutes les autres considérations et qu'un résultat négatif signerait la fin des négociations avec le PD.

Aujourd'hui, les militants du Mouvement 5 Étoiles (M5S) s'exprimeront en faveur ou contre l'alliance de gouvernement avec le Parti Démocrate.

"Fort d'un programme orienté vers l'avenir, nous consacrerons nos meilleures énergies, nos compétences et notre passion à rendre l'Italie meilleure dans l'intérêt de tous les citoyens", a brièvement déclaré M. Conte. La Défense reviendra à un autre poids lourd du PD, Lorenzo Guerini. Les ministères des finances et de la diplomatie seront respectivement occupés par Roberto Gualtieri et Luigi Di Maio.

Les Cinq Etoiles conservent certains ministères qu'il détenaient dans l'équipe sortante, comme la Justice (Alfonso Bonafede), l'Environnement (Sergio Costa) et le Développement économique (Stefano Patuanelli).

Le gouvernement Conte 2, né après un mois de crise politique, entrera officiellement en fonction jeudi après une prestation de serment prévue à 8 heures au Palais du Quirinal, siège de la présidence de la République. Le M5S a obtenu dix maroquins, contre neuf pour le PD et un pour le mouvement Liberi e uguali (Libres et égaux), petit parti de gauche issu d'une scission avec le PD. Selon les projections publiées dans la presse, la nouvelle majorité pourrait disposer de 167 élus au Sénat (sur 315) et de 347 à la chambres des députés (sur 630).

Recommande: