Il dézingue "cette époque et ce siècle" (vidéo) — Michel Sardou irrité

04 Septembre, 2019, 19:01 | Auteur: Sue Barrett
  • Michel Sardou irrité: Il dézingue

Et s'il a mis fin à sa carrière de chanteur, il se produit désormais sur les planches comme ce sera le cas prochainement dans N'écoutez pas mesdames!

Je hais cette époque, je la hais, je hais ce siècle. Lunettes de soleil pour camoufler son regard, Michel Sardou a donné son avis sur la nouvelle génération et sur les changements qui ont eu lieu depuis plusieurs années, dont il n'est clairement pas fan. "On n'a plus aucune liberté. Et merde, ça va", s'est-il exclamé, regrettant à la folie des années 1970 et 1980.

Invité sur RTL ce lundi matin afin de promouvoir la pièce dans laquelle il joue, "N'écoutez pas mesdames!", Michel Sardou s'est livré sans détour sur le monde d'aujourd'hui.

Michel Sardou a affirmé que " tout " l'irritait dans cette époque. "Rappelez-vous les années 70-80, on fumait, on faisait l'amour, on roulait vite, on pouvait boire, le théâtre marchait, les affaires marchaient". "Maintenant, tout est des réseaux sociaux ridicules où des gens s'expriment, quelquefois bien, mais très souvent c'est des abrutis".

Évoquant également les programmes télévisés qu'il réduit à des "débats", et des explications notamment des discours du Président de la République, celui qui chantait "La maladie d'amour" en 1973 lâche, furieux: "Ils nous prennent pour des cons quoi!".

Des gilets jaunes, aux limitations de vitesse, en passant par la télévision et les réseaux sociaux, tout l'énerve. Sur le plan politique, Michel Sardou renvoie tous les partis et mouvements dos à dos: "les gilets jaunes et les gilets rouges et les gilets bleus, et les gilets verts.", avec une exception, le Parti animaliste dont il s'imagine en riant prendre la présidence. Invité au micro de RTL, la légende de la variété Française a annoncé qu'il se présentait aux élections de la présidence du Parti animaliste.

Recommande: