Côte d'Ivoire: enquête et interpellations après l'ouverture du cercueil de DJ Arafat

03 Septembre, 2019, 01:18 | Auteur: Sue Barrett
  • Côte d’Ivoire: le corps du célèbre chanteur DJ Arafat exhumé par des fans pour vérifications

Empêchés pour la plupart, pour des questions de sécurité, d'assister à l'inhumation de leur idole, certains fans de DJ Arafat en colère, se sont adonnés à une scène de violence après le départ des officiels et desparents de l'artiste. En marge d'une cérémonie organisée en hommage à DJ Arafat, mort le 12 août des suites d'un accident de moto, une foule de jeune gens s'est précipitée pour ouvrir le cercueil de l'artiste.

Les photos de cinq jeunes dont celui d'une jeune fille circulent sur les réseaux sociaux.

Vendredi soir ses milliers de fans lui ont rendu hommage au cours d'une veillée artistique au stade Félix Houphouët Boigny d'Abidjan, la capitale ivoirienne.

Mokobé Traoré alias Mokobé, rappeur et acteur français a réagi sur son compte Twitter au lendemain de la profanation de la tombe de Dj Arafat inhumé quelques heures avant. "Nous avions voulu voir le corps de notre idole avant la fermeture du tombeau", avait expliqué un fan à un journaliste de l'AFP aux abords du cimetière.

En effet, selon un communiqué du préfet d'Abidjan Vincent Tohbi Irié, douze personnes ont été interpellées en relation avec ces événements.

La police était intervenue pour disperser la foule, tirant des gaz lacrymogènes. Des échauffourées avaient fait plusieurs blessés.

En côte d'Ivoire, "les chinois" ont attendu que la star DJ Arafat soit enterrée pour ensuite déterrer le corps du roi du coupé-décalé.

Alain Lobognon ne semble pas satisfait de l'attitude du procureur de la République, Adou Richard Christophe, dans l'affaire des obsèques d' Arafat DJ, décédé le lundi 12 août 2019. Son décès a entrainé une vague d'émotions à travers le monde.

Recommande: