Tennis : Nick Kyrgios qualifie l'ATP d'organisation " corrompue ", puis clarifie sa pensée

29 Août, 2019, 11:13 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Reuters

Nick Kyrgios a apporté des clarifications, mercredi, quelques heures après avoir qualifié l'ATP d'organisation " corrompue " pour l'amende de plus de 100 000 $ qu'elle lui a imposé en août pour son mauvais comportement pendant un match à Cincinnati. "L'ATP est très corrompue de toute façon, donc ça ne me dérange pas du tout", a asséné Kyrgios, avant de râler sur le journaliste: "Pourquoi est-ce que l'on parle de ce qu'il s'est passé il y a trois semaines alors que je viens de gagner mon 1er tour à l'US Open?"

Une demi-heure avant cette mise au point, l'ATP avait déclaré qu'elle comptait analyser les commentaires de Kyrgios afin de déterminer s'ils répondent aux critères nécessaires pour imposer une " pénalité majeure " à un joueur. Ce n'était pas le bon choix de vocabulaire et je voulais surtout pointer ce que je vois comme un deux poids, deux mesures plutôt que de la corruption. Après son affrontement de premier tour aux Internationaux des États-Unis, mardi, l'athlète de 24 ans en a remis une couche. Mon problème, c'est à propos des autres qui font l'objet d'une couverture médiatique plus ou moins similaire, en adoptant un comportement plus ou moins similaire (au mien), et qui ne sont pas sanctionnés.

"C'est mon problème, et ça continue de l'être. (.) Je veux donc clarifier mes commentaires, et réitérer que je crois fermement qu'il existe des doubles standards", a-t-il conclu.

C'est la deuxième fois ce mois-ci que l'enfant terrible du tennis masculin se retrouve au coeur de la controverse.

Coutumier des coups de colère, Nick Kyrgios était sorti du court à Cincinnati en emmenant deux raquettes pour les fracasser dans le couloir du vestiaire avant de revenir comme si de rien n'était.

Recommande: