Sécheresse : 4 000 habitants alimentés en eau par des camions-citernes en Corrèze

29 Août, 2019, 11:15 | Auteur: Aubrey Nash
  • La situation devient critique. Huit villages de la Haute Corrèze sont ravitaillés en eau potable par camions-citernes depuis samedi. La sécheresse est telle que les captages en profondeur ne suffisent plus pour alimenter la zone

Il n'y a plus d'eau dans les sols. L'eau est ainsi prélevée sur le réseau de Bort-les-Orgues et réacheminée vers sept communes (Sarroux-Saint Julien près Bort, Saint-Bonnet près Bort, Saint-Victour, Margerides, Monestier Port Dieu, Thalamy et Veyrières) et le quartier Aubazines à Bort-les-Orgues, pour être exact. La sécheresse est telle que les prélèvements d'eau destinés à la production d'eau potable, normalement effectués sur la rivière du Lys, ne peuvent pas subvenir aux besoins du territoire.

Un système d'urgence mis en place depuis ce week-end.

Sans ce dispositif, 4.700 habitants des communes de Margerides, Monestier-Port-Dieu, Saint-Bonnet-près-Bort, Saint-Victour, Sarroux-Saint-Julien-près-Bort, Thalamy et Veyrières, ainsi que du quartier des Aubazines à Bort-les-Orgues, seraient privés d'eau du robinet, indique le quotidien régional La Montagne.

"Samedi, la société Véolia, qui gère le réseau, et les mairies, ont demandé aux habitants de réguler leur consommation". Mais la consommation d'eau n'a pas baissé et le rythme des rotations risque de devoir s'intensifier dès lundi.

Recommande: