Produits ménagers : pétition pour une meilleure identification des toxiques

29 Août, 2019, 11:26 | Auteur: Jonathan Ford
  • Le mensuel

Les produits ménagers nocifs sont dans le viseur de 60 Millions de consommateurs.

L'objectif de " 60 millions de consommateurs " est que ce système de notation soit adopté par les fabricants, c'est pourquoi le magazine a lancé une pétition en ligne, déjà été signée par plus de 16 000 personnes sur son site. Aujourd'hui, le magazine propose un nouveau système de notation des risques potentiels des détergents et autres nettoyants ménagers destinés à l'entretien de la maison au moyen d'une gradation allant de la lettre A jusqu'à la lettre E.

"Il ne s'agirait pas d'" un simple relevé de quelques substances parmi les plus problématiques mais un calcul de risque chimique global tenant compte des menaces de chaque ingrédient pour la santé et l'environnement ", explique le mensuel, édité par l'Institut national de la consommation (INC). Les produits sont notés de A, pour les plus vertueux, à E. Il conseille d'éviter les produits désinfectants, qualifiés "d'inutiles", et ceux à base d'eau de Javel, les lingettes, les blocs pour WB, "très polluants", tandis que les produits pour le sol et les mousses pour salle de bains sont les plus mal notés.

Dans la " famille " des liquides multisurfaces, vous trouverez donc le Saint-Marc Côtes bretonnes et W5 (Lidl) concentré fraîcheurs, qui sont à éviter. C'est également le cas pour les lingettes Carolin ("au bicarbonate"), Leader Price ("sans Javel, parfum eucalyptus") et Monoprix ("antibactériennes"). Même chose pour les serpillières pour le sol, avec celles de Swiffer pointé du doigt ("lingettes imprégnées pour le sol au citron"), ou les gels pour les WC, avec celui de U ("surpuissant, détartrant 5 en 1"). Pour les sprays multi-usages, un seul obtient la pire note: celui de U ("ultra dégraissant savon de Marseille").

Parmi les sprays pour la cuisine et la salle de bains, Casino avec son dégraissant au savon de Marseille et Cif avec Cuisine et salle de bains 5en1 sont les mauvais élèves. Pour avoir plus de détails, il faut se rendre sur le site web de la marque, appeler ou écrire pour avoir plus d'informations, et se renseigner pour connaître la dangerosité réelle des produits.

Parmi les mieux notés par l'association, en liquide multisurfaces, c'est le Biovie. Comme le soulignent les experts dans un communiqué, "les produits que nous utilisons pour nettoyer nos sols, nos cuisines ou nos WC contiennent de nombreuses substances toxiques pour la santé et l'environnement, sans qu'aucune information claire figure sur les produits".

Pour réaliser ces tests, le magazine explique qu'obtenir la liste des ingrédients de chaque produit, contrairement aux cosmétiques, n'a pas été de tout repos.

Car selon la réglementation, les marques ne sont tenues d'indiquer que les grandes familles de composants, leur fourchette de concentration, la présence de l'un des 26 allergènes obligatoires si elle est supérieure à 0,01%, et d'autres substances problématiques, liste le magazine.

Recommande: