Brésil: Jair Bolsonaro s'en prend à Brigitte Macron

26 Août, 2019, 11:12 | Auteur: Aubrey Nash
  • Amazonie Des centaines de nouveaux feux vive émotion planétaire

Le fils de Jair Bolsonaro, Eduardo, un député et possible prochain ambassadeur du Brésil à Washington, avait vendredi retweeté une vidéo de violentes manifestations de gilets jaunes en France avec le texte: "Macron est un idiot". Dans un tweet publié en fin de matinée, le président brésilien Jair Bolsonaro a remercié "les dizaines de chefs d'État qui (...) vont nous aider à surmonter la crise qui intéresse seulement ceux qui veulent affaiblir le Brésil", rapporte Europe1.

Le bassin amazonien (7,4 millions de km2) occupe près de 40% de la superficie de l'Amérique du Sud et se répartit sur neuf pays: le Brésil, la Bolivie, le Pérou, l'Equateur, la Colombie, le Venezuela, le Guyana, le Surinam et la Guyane (France). Sur un post Facebook, les photos de Michelle Bolsonaro (37 ans) et de la première dame Française ont été comparées.

Emmanuel Macron a appelé samedi à une "mobilisation de toutes les puissances" présentes à Biarritz, "en partenariat avec les pays de l'Amazonie, pour lutter contre ces feux et pour investir dans la reforestation". "Elle a produit des hommes comme Descartes ou Pasteur, mais aussi les volontaires de la Waffen SS Charlemagne", écrit-t-il en référence à la Division Charlemagne du régime nazi intégrée par des engagés volontaires français.

"Vous comprenez maintenant pourquoi Macron persécute Bolsonaro?", lit-on à côté de photos des deux couples présidentiels.

Le dirigeant brésilien a aussi critiqué Emmanuel Macron sur Twitter, cette fois-ci dans un vocabulaire plus respectueux: "Nous sommes l'une des plus grandes démocraties du monde, attachées à la protection de l'environnement et au respect de la souveraineté de chaque pays".

Le président Jair Bolsonaro a pour l'heure autorisé l'armée à intervenir pour lutter contre ces incendies dans sept Etats, à la demande des gouvernements locaux, a indiqué une porte-parole de la présidence.

Le torchon brûle entre Emmanuel Macron et le clan de Jair Bolsonaro.

Le président américain Donald Trump et le Premier ministre britannique Boris Johnson ont proposé leur aide. L'Amazonie a jeté de l'huile sur le feu d'une relation franco-brésilienne qui s'est tendue après l'arrivée au pouvoir à Brasilia du président d'extrême droite.

Ces derniers jours, à propos de l'Amazonie, Jair Bolsonaro a accusé M. Macron d'avoir une "mentalité colonialiste" tandis que celui-ci l'accusait d'avoir "menti" sur ses engagements climatiques. Bolosnaro avait d'ailleurs déjà infligé un affront diplomatique au ministre français des Affaires étrangères. Après les nombreuses attaques dont il a été victime sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron a annoncé vendredi son opposition au traité de libre-échange entre le Mercosur et l'Union européenne, signé au mois de juin.

Le président colombien Ivan Duque a affirmé dimanche qu'il présenterait la proposition d'un pacte régional pour la conservation de l'Amazonie devant l'assemblée générale des Nations unies à New York en septembre, en réponse aux incendies affectant le "poumon" de la planète.

Recommande: