G7 : 13 200 policiers et gendarmes mobilisés

22 Août, 2019, 14:53 | Auteur: Aubrey Nash
  • G7 : 13 200 policiers et gendarmes mobilisés

Par ailleurs, un homme a été placé en garde à vue à Melun pour des appels des appels sur les réseaux sociaux à attaquer "un lieu d'hébergement" des gendarmes lors du sommet du G7.

Parmi les cinq personnes, certaines "appartiennent à la mouvance Black blocs", selon des sources proches de l'enquête.

"Le dispositif de sécurité mobilisera 13 200 policiers et gendarmes (.) épaulés par les forces militaires qui assureront des missions de contre-terrorisme et de protection de nos abords aériens et maritimes", a déclaré Christophe Castaner lors d'une conférence de presse organisée dans la station balnéaire de la côte basque.

L'enquête est partie d'un message publié par une femme, domiciliée dans les Landes et qui figure parmi les personnes interpellées, désignant un hôtel réservé par les gendarmes mobilisés pour le sommet.

Cinq personnes soupçonnées d'avoir voulu s'en prendre aux forces de l'ordre durant le G7 ont été interpellées à quelques jours du sommet, qui se tiendra de samedi à lundi à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), a-t-on appris mardi auprès de la gendarmerie.

Quatre des cinq individus ont finalement été remises en liberté, a annoncé franceinfo dans l'après-midi.

Les autres interpellés, dont un a déjà été condamné pour des violences lors d'une manifestation, sont soupçonnés d'avoir appelé à " brûler " l'établissement, selon cette source.

Depuis lundi matin, anticapitalistes, défenseurs de la planète, altermondialistes et autres opposants ont commencé à se rassembler dans leur quartier général d'Urrugne, à 20 km de Biarritz, pour une semaine d'actions qu'ils promettent pacifiques.

Parce qu'elle considère que " les Etats représentés notamment au sein du G7 organisent des atteintes à la souveraineté alimentaire, aux droits des paysans et à l'environnement", la Confédération paysanne compte participer au " contre-G7", organisé à Hendaye en marge du sommet du G7 qui s'ouvre mercredi 21 août à Biarritz.

Le " contre-sommet " du G7.

Recommande: