Notre-Dame : le chantier de consolidation reprend aujourd'hui

21 Août, 2019, 22:26 | Auteur: Aubrey Nash
  • Notre-Dame a été ravagée par un incendie

L'inspection du travail avait sonné l'alerte via un rapport rendu le 23 juillet, dans lequel elle jugeait insuffisantes les installations de décontamination et s'inquiétait de voir que les règles de précaution n'étaient pas systématiquement appliquées.

En emportant la toiture et la flèche de la cathédrale, l'incendie de Notre-Dame avait fait fondre plusieurs tonnes de plomb, désormais réduites en poussières.

Le préfet de Paris a annoncé lundi avoir donné son feu vert à la reprise du chantier au long cours de Notre-Dame, qui avait été suspendu le 25 juillet en raison des risques de contamination au plomb libéré par le spectaculaire incendie de la mi-avril. Une reprise des travaux validée par l'inspection du travail après de multiples vérifications sur les dispositifs et protocoles mis en places pour les ouvriers.

"Les nouveaux moyens de décontamination installés permettent la montée en charge du chantier tout en assurant la santé des travailleurs", a affirmé le préfet à l'issue de sa visite.

"Les conditions sont bien mises en place. Les tourniquets [pour entrer et sortir du chantier à l'aide de badges] seront installés dans la semaine", a précisé le ministère de la Culture.

Le passage sur le chantier se fait par une entrée unique.

"Mercredi dernier, le ministère de la Culture a jugé d'une " impérieuse nécessité " la réouverture du chantier, mettant en avant un risque potentiel d'effondrement de l'édifice".

Le ministère de la Culture indique pour sa part que "de nouvelles chutes de pierre des voûtes de la nef se sont très récemment produites suite à l'épisode de canicule".

La phase de consolidation est loin d'être terminée: il faut notamment achever de placer des cintres sous les arcs-boutants, installer des plafonds provisoires au-dessous et au-dessus de la voûte (pour pouvoir la contrôler et en dégager les gravats), démonter l'échafaudage édifié autour de la flèche, soudé par le feu. La restauration débutera en 2020 Des travaux particuliers puisqu'ils doivent être réalisés en toute sécurité, pour éviter les chutes de pierre et les déséquilibres qui pourraient abimer l'édifice.

Il reste à définir la nature des travaux de restauration, les matériaux, les sociétés retenues, la reconstruction ou non de la flèche à l'identique et le concours d'architectes qui doit le déterminer, la construction d'une cathédrale éphémère sur le parvis pour les fidèles et les touristes, etc... Depuis le sinistre, des taux de concentration importants de plomb, auxquels les enfants sont particulièrement exposés, ont été relevés aux alentours de l'édifice. Des associations ont accusé les autorités d'avoir négligé, caché ou minimisé les risques et l'une d'elles (Robin des Bois) a porté plainte contre X. Une décontamination des sols autour de la cathédrale et de plusieurs établissements scolaires a depuis lors été lancée.

Recommande: