L'Amazonie brûle, São Paulo plongée dans le noir

21 Août, 2019, 23:34 | Auteur: Lynn Cook
  • Chasse à la baleine en Norvège Bolsonaro s'emmêle les pinceaux

Le 'Amazonie est particulièrement touchée du fait de la déforestation et de la sécheresse. Selon les météorologues, ces épaisses fumées seraient à l'origine de l'obscurité constatée en pleine journée à Sao Paulo. Le monde tourne enfin les yeux sur le drame environnemental qui est en train de se jouer mais, au-delà de la catastrophe, c'est surtout la politique du président brésilien Jair Bolsonaro qui est à pointer du doigt. Très rapidement, les internautes ont fait le lien avec les importants feux de forêt ayant lieu depuis début août en Amazonie, à des milliers de kilomètres au nord de la plus grande ville du Brésil. Mais la situation ne semble pas affecter Jair Bolsonaro qui refuse de croire aux chiffres de la déforestation de l'INPE. Par ailleurs, depuis plusieurs semaines, le hashtag #PrayforAmazonia est en top tendance, sur Twitter, avec plus de 150.000 références.

"Il pourrait s'agir, oui, il pourrait, mais je ne l'affirme pas, d'actions criminelles de ces "ONGéistes" pour attirer l'attention contre ma personne, contre le gouvernement brésilien. C'est la guerre à laquelle nous sommes confrontés", a lancé le chef de l'Etat devant des journalistes, mercredi 21 août, à la sortie de sa résidence officielle à Brasilia.

Si la forêt amazonienne bien résisté jusque-là aux incendies au cours de son histoire, notamment grâce à son humidité, les choses sont en train de changer.

Selon l'Institut national de recherche spatiale, les feux de forêt au Brésil ont augmenté de 83 % depuis le début de l'année 2019.

Jair Bolsonaro n'a apporté aucun élément pouvant étayer sa grave mise en cause des ONG, mais a expliqué que celles-ci "ressentent le manque d'argent", après la suspension des financements. Elles recevaient 40% des subventions venant de l'étranger.

"Le feu, apparemment, a pris dans des lieux stratégiques", a-t-il poursuivi.

"Parce que tout indique qu'ils sont allés là-bas pour filmer des incendies". Selon l'INPE, la déforestation en juillet a été quasiment quatre fois supérieure au même mois en 2018.

Les deux contributeurs principaux du Fonds Amazonie, la Norvège et l'Allemagne, ont récemment annoncé suspendre leurs subventions à ce fonds qui permet de financer la préservation de la forêt, en raison des positions du président brésilien.

Les feux sont provoqués par les défrichements par brûlis utilisés pour transformer des aires forestières en zones de culture et d'élevage ou pour nettoyer des zones déjà déforestées, généralement pendant la saison sèche qui s'achève dans deux mois.

Jair Bolsonaro est la cible d'une avalanche de critiques de scientifiques, d'ONG de préservation de l'Amazonie et des populations indigènes pour son soutien au développement de l'activité économique, et notamment de l'agriculture et l'exploitation minière, dans des zones protégées. "Mais de toute façon nous sommes préoccupés", a-t-il admis.

Recommande: