Le voyage de Greta pollue-t-il vraiment moins?

18 Août, 2019, 19:09 | Auteur: Sue Barrett
  • Le voyage de Greta pollue-t-il vraiment moins?

"Nous avons planifié ce voyage à New-York à la dernière minute, et en conséquence deux personnes devront se rendre en avion à New-York pour ramener le bateau", a confirmé auprès Holly Cova, responsable de l'équipe Malizia, dans une déclaration transmise par l'entourage de Greta Thunberg. C'est ce qu'affirme le quotidien allemand Die Tageszeintung à partir des déclarations d'Andreas Kling, le porte-parole du skipper Boris Herrmann.

Interrogé par le journal sur le fait qu'il aurait sans doute été plus judicieux de faire voyager Greta à bord d'un porte-container, Andreas Kling a expliqué que l'idée était actuellement à l'examen pour le voyage retour. Pour le trajet retour, l'adolescente et son père rentreront probablement en Europe via un bateau porte-conteneurs, ce qui n'engendrera pas, ou presque, de pollution supplémentaire. "Nous ne faisons pas venir cinq personnes pour le voyage de retour", déclare Holly Cova. En privilégieant la traversée en voilier zéro carbone, elle a économisé ces trois billets mais mobilisé un équipage qui va en acheter au moins quatre.

Le voyage de Greta Thunberg à bord du voilier Malizia II, propriété de l'entrepreneur, navigateur et prince de Monaco Pierre Casiraghi, avait précédemment soulevé plusieurs critiques, notamment sur le prix astronomique d'un voyage sur ce voilier "écolo", mais aussi en raison du fait que son propriétaire est actionnaire d'une entreprise de transport par hélicoptère monégasque qui n'est pas un modèle en terme d'émissions. "Nous sommes conscients qu'une telle compensation ne peut et ne doit pas laver notre conscience. Ce n'est pas idéal, mais c'est le minimum que l'on puisse faire", explique-t-il au Times. Il l'a encore une fois prouvé, en prenant le large avec son équipier - le skipper allemand Boris Herrmann - pour emmener l'activiste Greta Thunberg et son père aux États-UnisElle refusait en effet de s'y rendre en avion à cause de l'empreinte carbone.

La jeune militante écologiste suédoise, Greta Thunberg, a déjà annoncé qu'elle se rendrait au sommet sur le climat, organisé par l'ONU le 23 septembre prochain à New York, en bateau.

Le Malizia II, voilier de 18 mètres de long, est équipé de panneaux solaires et de turbines sous-marines permettant de générer l'électricité qui alimente les instruments de navigation, le pilote automatique, les dessalinisateurs et un laboratoire pour tester le niveau de CO2 des eaux. Elle a également prévu de se rendre au Canada, au Mexique et au Chili pour une autre conférence de l'ONU en décembre.

Recommande: