Federer prend la porte, Pouille défie Djokovic — Cincinnati

18 Août, 2019, 11:55 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Le Bâlois n'avait plus connu un si faible bilan depuis 2008 année où il avait pu se refaire un moral aux JO de Pékin

Rublev, âgé de 21 ans et vainqueur de son seul tournoi en carrière à Umag en 2017, était lui aux anges: "C'est un sentiment incroyable d'affronter une telle légende que Roger". Selon l'ATP, il s'agit de la défaite la plus expéditive de Federer depuis 2003, quand il avait perdu en 54 minutes contre Franco Squillari lors du premier tour du tournoi de Sydney. "Mais je vais m'entraîner et travailler durement, c'est exactement ce dont j'ai besoin pour l'Open", a encore le N.3 mondial qui cédera des points dans le prochain classement ATP.

Federer, détenteur de sept titres du tournoi de Cincinnati, affrontait pour la première fois de sa carrière Andrey Rublev, qui avait dû passer par les qualifications pour accéder au tableau principal.

Roger Federer a pris la porte tôt dans l'Ohio, en huitièmes de finale jeudi. A 4-1, il s'est un peu ressaisi et a réussi à marquer deux autres jeux avant de céder le premier set. Si 'Fédé' a réussi à garder son dernier service, le Russe lui a infligé une sacrée correction après seulement 62 minutes de rencontre.

" Ma victoire la plus importante et la plus émotive", a déclaré Rublev. Il est allé chercher, terme choisi, un break décisif au septième jeu pour conclure le set et le match 6-4. Il était partout. C'était donc difficile pour moi, mais c'était un excellent match pour lui. Lucas Pouille, lui, affrontera Novak Djokovic en quarts.

Plus tard en soirée, le Serbe Novak Djokovic, favori du tournoi, a évité de subir le même sort que Federer, l'emportant 6-3, 6-4 contre l'Espagnol Pablo Carreno Busta. Et ils seront deux joueurs français en quarts de finale puisque plus tôt dans la journée, Richard Gasquet, 56ème mondial, a battu l'Argentin Diego Schwartzman (24ème), en deux manches (7-6 [6], 6-3).

En revanche, l'aventure s'est arrêtée en 8e pour Adrian Mannarino face à la "montagne" David Goffin, 19e mondial à 28 ans, quatre titres à son palmarès et une finale à Halle cette année, vainqueur 7-6 (8/6), 6-2. Pouille (31e) a éliminé le Russe Karen Khachanov (9e) 6-7 (3/7), 6-4, 6-2.

Recommande: