Cathay Pacific: démission du directeur général Rupert Hogg

17 Août, 2019, 13:08 | Auteur: Aubrey Nash
  • Affrontements en marge d'une manifestation dans le quartier de Yen Long à Hong Kong le 27 juuillet 2019

Cathay Pacific a annoncé vendredi la démission de son directeur général Rupert Hogg après que la compagnie aérienne de Hong Kong a été rappelée à l'ordre par Pékin.

Rupert Hogg est remplacé par Augustus Tang, une figure du groupe Swire, conglomérat basé à Hong Kong et principal actionnaire de Cathay Pacific. Depuis le début du mois d'août, Cathay a annulé plus de 100 vols, en raison notamment de l'appel à la grève du syndicat des personnels de bord suivi par certains employés de l'entreprise.

Les médias publics chinois ont diffusé des images de militaires et de blindés massés à Shenzhen, ville voisine de Hong Kong.

Le mouvement pro-démocratie hongkongais aborde un week-end crucial pour sa crédibilité, au cours duquel il va à nouveau tenter de rassembler les foules après avoir été critiqué pour les violences survenues mardi à l'aéroport, sur fond de menace d'intervention chinoise. Les Etats-Unis ont mis en garde Pékin contre une répression des manifestants, alors que la Chine accuse Washington d'ingérence dans ses affaires intérieures.

La Chine tient son armée prête est aux portes de Shenzhen, à la frontière avec Hong Kong, pour intervenir avec efficacité afin de réprimer les manifestations hongkongais, a prévenu le quotidien Global Times, contrôlé par le pouvoir central de Pékin dans son édition de vendredi.

"Interrogé sur les risques de répression violente, il a annoncé jeudi qu'il devait en parler " bientôt " avec son homologue chinois Xi Jinping, exhortant Pékin à " résoudre humainement le problème ". Le Front civique des droits de l'homme, qui a organisé des défilés rassemblant un million de personnes en juin, a programmé une nouvelle manifestation pour ce dimanche.

Cathay Pacific avait déjà mis fin au contrat de deux pilotes pour avoir participé à des manifestations illégales à la demande de l'autorité de réglementation de l'aviation chinoise. Mais les manifestants considèrent que Pékin respecte de moins en moins ces libertés uniques.

Recommande: