Placido Domingo se défend après des allégations de harcèlement sexuel — Opéra

13 Août, 2019, 21:42 | Auteur: Sue Barrett
  • Placido Domingo dans la Traviata le 31 juillet 2016 à Orange

L'artiste lyrique Placido Domingo, directeur des opéras de Los Angeles et de Washington, est accusé de harcèlement sexuel par neuf femmes, huit chanteuses et une danseuse, selon les informations d'Associated Press, relayées par le HuffPost.

Selon celles-ci, l'homme aux 150 rôles et aux plus de 4000 concerts, un record, aurait, depuis la fin des années 1980, fait pression sur elles pour avoir des relations sexuelles, notamment en leur promettant des rôles. Le ténor espagnol aurait menacé de briser leur carrière si elles refusaient ses avances. Quand un homme se tient si près de vous avec un sourire en coin et vous demande à maintes reprises si vous devez rentrer à la maison, je ne peux pas trouver d'autres conclusions que le fait qu'il voulait me mettre dans son lit. Encore plus quand il a la réputation de faire ça. Les autres femmes restent anonymes, craignant de perdre leur travail ou de subir des représailles. Patricia Wulf a quant elle a expliqué que le "secret très connu sur le comportement de Domingo a duré trop longtemps", et qu'elle souhaitait que sa prise de parole aide d'autres femmes à dire "non" ou à dénoncer les comportements inappropriés dont elles seraient victimes.

Les témoignages des plaignantes comportent des similarités frappantes. Car Placido Domingo a été et est toujours, à 78 ans, une figure majeure de l'opéra. Il feindrait de s'intéresser à leurs carrières, pour les inviter autour d'un verre ou un dîner, dans son appartement ou dans une chambre d'hôtel, sous le prétexte de donner des conseils professionnels. Elles étaient toutes jeunes et en début de carrière à l'époque.

La star internationale n'a pas tardé à répondre aux déclarations de ses pairs.

S'il considère que les accusations portées à son encontre sont "comme elle sont présentée, inexactes", le ténor exprime malgré tout des regrets "il est douloureux d'apprendre que j'ai pu contrarier quiconque ou que j'ai pu les mettre mal à l'aise - peu importe à quand remontent les faits et malgré mes meilleures intentions".

Une trentaine de chanteuses, danseuses, et autres professionnelles du monde de l'opéra déclarent soutenir les accusatrices tout en confirmant avoir assisté à des comportements déplacés de la part du ténor.

Le célébrissime chanteur d'opéra Placido Domingo a assuré mardi avoir toujours cru que ses interactions avec les femmes étaient "bienvenues et consenties", après que neuf femmes l'eurent accusé de harcèlement sexuel dans la presse américaine. "Les gens qui me connaissent ou qui ont travaillé avec moi savent que je suis quelqu'un qui ne voudrait intentionnellement blesser, offenser ou embarrasser qui que ce soit".

Pourtant, le chanteur concède peu après "reconnaître que les règles et standards par lesquels nous sommes - et nous devrions - être jugés aujourd'hui sont vraiment différents de ce qui avait court par le passé".

Recommande: