Un cours d'eau sondé pour retrouver l'ado

11 Août, 2019, 17:22 | Auteur: Lynn Cook
  • Nora avec sa mère

Quatre jours après la disparition d'une adolescente franco-irlandaise en Malaisie, les recherches se poursuivent et la police analyse actuellement des empreintes digitales relevées sur le cadre d'une fenêtre de l'hôtel où elle a été aperçue pour la dernière fois, tandis que des plongeurs ont sondé un cours d'eau.

L'adolescente, qui a des difficultés d'apprentissage, habite à Londres avec ses parents, un couple franco-irlandais.

Cette jeune fille de 15 ans, souffrant d'un léger handicap, a disparu dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu'elle venait d'arriver pour des vacances à Seremban avec sa famille. Les effectifs mobilisés pour les recherches auprès de diverses agences gouvernementales ont passé au peigne fin la jungle près de la station touristique, a précisé aux journalistes un responsable de la police, Mohamad Mat Yusop. "Nous demandons à chacun de garder Nora au cœur de leurs pensées, de continuer à soutenir les recherches en cours", a expliqué Eadaoin Agnew, tante de Nora, en conférence de presse. La fenêtre de la chambre était ouverte selon une proche de la famille interrogée par la chaîne anglaise. La première nuit, la jeune fille a disparu mystérieusement dans la chambre qu'elle occupait avec son frère et sa sœur.

Ses proches pensent qu'elle a été enlevée et ont déclaré à l'AFP qu'elle n'était "absolument pas" habituée à fuguer. "Tout le monde s'est couché fatigué et au matin Nora n'était plus là", a-t-il relevé, précisant que la disparition a eu lieu au premier jour du séjour familial - prévu pour deux semaines - au Desun resort.

"Nora, Nora"... son prénom résonne dans la jungle de la forêt malaisienne. "C'est une adolescente, mais qui est timide, craintive, réservée sur elle-même, très très fragile". Inquiet, son grand-père ne croit pas à la fugue.

"J'ose croire qu'on va la retrouver, parce que des moyens énormes sont mis en place (.) avec ratissage de la région (.) et que les choses sont faites sérieusement maintenant", a-t-il ajouté. Les secours ont diffusé ce message à l'aide de haut-parleurs, espérant qu'il encouragerait la jeune fille à se montrer.

Recommande: