Epidémie Ebola : les musulmans congolais privés de pèlerinage à la Mecque

28 Juillet, 2019, 01:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Epidémie Ebola : les musulmans congolais privés de pèlerinage à la Mecque

L'Union européenne a débloqué 30 millions d'euros supplémentaires pour financer l'action humanitaire en République démocratique du Congo (RDC), confrontée à la plus grande épidémie d'Ebola de son histoire, a annoncé jeudi la Commission européenne.

"Nous avons un besoin urgent de plus de soutien et de ressources de la part de la communauté internationale pour éviter que cette crise ne s'aggrave à l'intérieur du pays et ne se propage au-delà des frontières", a souligné MGeorgieva. "Au total, il y a eu 1 743 décès (1.649 confirmés et 94 probables) et 729 personnes guéries", depuis le début de l'épidémie en août 2018.

Ilunga a démissionné le 22 juillet de ses fonctions, dénonçant par-là l'initiative du président Félix Tshisekedi de superviser directement le contrôle de la riposte contre Ebola par le biais d'un comité d'experts.

La Banque mondiale avait déjà alloué 100 millions de dollars à la RDC, via son mécanisme d'aide d'urgence en cas de pandémie.

L'UA vient appuyer davantage le gouvernement, afin que le pays puisse venir à bout de l'épidémie a-t-elle indiqué, précisant que l'Afrique entière est solidaire avec la RDC qui fait face à Ebola.Concernant le vaccin non encore homologué, Mme Amira a soutenu que cette question relève de la compétence de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui pourra prendre à ce sujet, une décision que l'UA ne pourra qu'appuyer.

La "maladie à virus Ebola" (auparavant nommée "fièvre hémorragique à virus Ebola") tient son nom de la rivière Ebola, située dans le nord de la République démocratique du Congo (RDC, à l'époque Zaïre) où le virus a été repéré pour la première fois en 1976.

Lors de sa dernière réunion, le Conseil de paix et de sécurité de l'UA s'est penché sur l'épidémie d'Ebola dans l'est de la RDC et a appelé à des mesures urgentes pour contrôler cette maladie et éliminer sa propagation dans d'autres parties du pays ou dans les pays voisins, selon le communiqué.

Recommande: