Ukraine : le parti du nouveau président Zelensky en tête des législatives

22 Juillet, 2019, 01:17 | Auteur: Lynn Cook
  • En Ukraine un parlement à l’aube d’un renouvellement inédit

" Le parti politique que j'aime va sans faute vaincre tout le monde". Son parti Serviteur du peuple - du nom de la série télévisée dans laquelle Zelenski incarnait un président fictif -, nouvellement créé, ne dispose d'aucun représentant au Parlement.

Le parti se targue d'avoir "lancé un défi au système" pour apporter des "changements" et "nettoyer le pays de la corruption" omniprésente. De quoi séduire l'électorat de l'une des nations les plus pauvres d'Europe, éprouvée par une guerre contre des séparatistes prorusses ayant fait près de 13.000 morts en cinq ans.

"Pour l'instant, ce n'est pas clair", souligne la sociologue Iryna Bekechkina, directrice de la Fondation Initiatives démocratiques.

Le parti de M. Zelensky est allé jusqu'à recruter une trentaine de candidats via son site internet et à bannir les députés sortants de sa liste électorale.

Cette foule de nouveaux visages promet un renouvellement des élites sans précédent en Ukraine, où la scène politique a été dominée jusqu'à présent par des politiciens ayant grandi en URSS.

Quatre autres partis devraient franchir le seuil de 5% de suffrages nécessaire pour entrer au Parlement, selon ce sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote par le consortium "Exit Poll National", réunissant trois instituts.

Les sondages ne portant que sur la moitié des sièges qui sera pourvue au scrutin proportionnel, la composition exacte du nouveau parlement ne sera pas connue avant l'annonce des résultats dans les 199 circonscriptions, où le reste des députés sont élus au scrutin majoritaire.

Si le parti de M. Zelensky n'obtient pas à lui seul une majorité absolue (au moins 226 sièges), il devra former une coalition avec un autre mouvement pour pouvoir ensuite valider la nomination d'un Premier ministre et de son gouvernement.

Même si M. Zelensky n'a encore fait aucune proposition pour le poste de Premier ministre, des médias évoquent cinq hommes réputés réformateurs, dont Vladyslav Rachkovan, 41 ans, administrateur suppléant auprès du Fonds monétaire international (FMI), et l'ex-ministre de l'Economie d'origine lituanienne Aivaras Abromavicius, 43 ans.

KIEV, 21 juillet (Reuters) - Le parti du président ukrainien Volodimir Zelenski, novice en politique élu en avril dernier en promettant d'éradiquer la corruption, a très nettement remporté les élections législatives qui avaient lieu dimanche dans l'ancienne république soviétique.

Si les experts saluent avec prudence ce renouvellement, ils mettent en garde contre un manque de compétence et un possible "désordre ".

Recommande: