Concurrence: l'UE inflige 242 millions d'euros d'amende à Qualcomm - High tech

21 Juillet, 2019, 20:25 | Auteur: Aubrey Nash
  • L'UE INFLIGE UNE 2E AMENDE À QUALCOMM POUR ABUS DE POSITION DOMINANTE

Bruxelles durcit encore le ton à l'encontre de Qualcomm.

L'enquête de l'exécutif portait spécifiquement sur le marché des composants qui permettent à un appareil mobile de se connecter à internet. Elle affirme que l'entreprise vendait ses marchandises à un prix inférieur à leurs coûts de production pour contrer Icera, rachetée en 2011 par Nvidia, et ses avancées.

Il ressort de notre enquête que le groupe technologique américain a abusé de sa position dominante entre la mi-2009 et la mi-2011 en pratiquant des prix d'éviction.

La commission européenne se fonde en particulier sur ses parts de marché élevées (environ 60 %, soit près de trois fois la part de marché de son principal concurrent) et sur les barrières élevées à l'entrée sur ce marché.

Il a adopté ce comportement alors qu'Icera était en train de devenir un fournisseur viable de chipsets UMTS aux performances élevées en matière de flux de données, constituant ainsi une menace croissante pour les activités de Qualcomm liées aux chipsets.

"L'attitude de Qualcomm a faussé la compétition et l'innovation sur ce marché", a déclaré la commissaire européenne Margrethe Vestager (en charge de la concurrence) pour expliquer l'amende. La Commission européenne a annoncé qu'elle infligeait une amende de 242 millions d'euros à Qualcomm pour ses pratiques anticoncurrentielles. "En appel, nous exposerons la nature sans fondement de cette décision", a ajouté ce dernier, précisant donc que le fabricant fera appel de cette décision.

Recommande: